Une mère est furieuse quand sa fille de 4 ans est affamée à l’école. Son enfant lui remet ensuite une lettre de son instituteur

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour les enfants, parce qu’elle joue un rôle important dans leur développement. Il est donc du devoir de leurs parents de leur fournir des aliments naturels et non transformés pour les aider à acquérir de bonnes habitudes alimentaires qu’ils garderont toute leur vie. Les institutions scolaires jouent également un rôle dans l’éducation nutritionnelle des enfants. Voici l’histoire d’une mère qui a reçu une lettre de l’école, après avoir mis un biscuit dans le sac de sa fille.

Un régime alimentaire équilibré est indispensable pour garder la ligne, mais aussi pour préserver sa santé. Pour les enfants surtout, manger sain est très important pour assurer leur bon développement. Voilà pourquoi les professionnels de la santé recommandent d’offrir aux enfants des aliments nutritifs variés, naturels et non transformés. De cette manière, ils profiteront des nutriments contenus dans ces produits et ne seront pas exposés aux additifs et autres substances chimiques aux effets nocifs.

En général, les enfants doivent consommer 3 repas par jour, plus des collations saines, évidemment. Les aliments à privilégier sont ceux complets et frais comme les céréales de grains entiers, les protéines maigres ainsi que les fruits et les légumes. Tous ces aliments représentent d’excellentes sources de vitamines, minéraux, antioxydants et protéines, lesquels sont essentiels pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Ainsi l’assiette d’un enfant doit contenir : une portion de produits céréaliers, une portion de légumes, verts de préférence, et une portion de viandes et substituts (légumineuses, poissons…). Le dessert quant à lui sera constitué de fruits.

Les parents ont donc comme responsabilité d’apprendre à leurs enfants, dès leur plus jeune âge, de bonnes habitudes alimentairesIls doivent leur fournir des repas frais, sains et faits maison. Pour que les enfants ne s’en lassent pas, les parents doivent varier les plaisirs tout en faisant preuve d’un peu d’imagination et d’esprit ludique au moment de la présentation.

Rappelons aussi que les enfants doivent avoir une alimentation équilibrée aussi bien à la maison qu’à l’école. Voilà pourquoi, il faut prévoir des déjeuners et des collations saines pour chaque jour.

Ne faites donc pas l’erreur de cette maman qui a mis un biscuit dans le sac-repas de sa fille de 4 ans et qui a reçu une lettre de l’école.

Témoignage :

Leeza Pearson, du Colorado aux États-Unis, a une fille de 4 ans nommée Natalee. Après avoir placé des biscuits Oreo dans le sac-repas de sa fille pour le déjeuner, la mère fut surprise de savoir que celle-ci n’a pas pu manger ses biscuits. L’école a même envoyé une lettre à Leeza :

«  Chers parents,
Il est important que les élèves prennent des déjeuners nutritifs. Ceci est un établissement public, et tous les élèves sont tenus de ramener un fruit, un légume et une collation saine ainsi que du lait.

S’ils ont des pommes de terre, les enfants doivent aussi avoir du pain qui va avec. Les bonbons aux arômes de fruits, le beurre de cacahuètes ainsi que les chips ne sont pas considérés comme des collations saines.

C’est une partie importante de notre programme et nous avons besoin de la participation de tout le monde. »
Leeza ne pouvait en croire ses yeux. Sa fille Natalee a toujours été une enfant active et en bonne santé, et le déjeuner qu’elle lui avait donné comprenait aussi un sandwich ainsi que du fromage.

Leeza a ajouté qu’elle et son mari ne sont pas des parents qui offrent de la malbouffe à leurs enfants chaque jour. Natalee avait un déjeuner complet et sa mère a choisi de mettre le biscuit dans son sac-repas, parce que c’était vendredi et elle voulait juste lui faire plaisir.

Un responsable à l’école a affirmé qu’ils ont offert à la fille une alternative saine aux biscuits, mais Leeza pense qu’ils ont dépassé leurs limites. C’est elle qui prépare le déjeuner de sa fille et non pas l’école et c’est son rôle à elle ainsi que celui du pédiatre de décider de ce qui est bon pour la petite.
De plus, Leeza n’a pas apprécié le fait que les instituteurs n’aient pas permis à Natalee de manger ses biscuits. Ils auraient du la laisser manger ce qu’elle avait ramené, puis contacter sa mère après pour l’informer des règles de l’école.