Il prend la bouche du chien et souffle, tous les propriétaires de chiens doivent savoir ça !

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

 

Il prend la bouche du chien et souffle

De nombreux propriétaires de chiens sont confrontés à des situations assez chaotiques lorsque ces derniers se trouvent soudainement en situation de détresse. En effet, un grand nombre d’entre vous ne sait pas forcément comment réagir lorsque votre plus fidèle compagnon se met à avoir des troubles de la respiration ou se trouve en situation d’urgence médicale.

Tout comme les êtres humains, les chiens peuvent également souffrir de maladies telles que le cancer, l’insuffisance rénale, les troubles cardiaques ou encore le diabète. Il est possible de faire un suivi régulier avec le vétérinaire afin de surveiller ce type d’affections et donner le traitement adéquat. En revanche, il existe des situations rares qui peuvent solliciter certains gestes bien précis, susceptibles de faire la différence entre la vie et la mort. C’est notamment le cas lorsque le chien cesse brusquement de respirer.

Chaque maître doit être en mesure de pouvoir réanimer son chien en cas de détresse respiratoire en appliquant les gestes essentiels de la réanimation cardio-respiratoire. La RCR est une technique vitale pour sauver la vie d’un chien et est tout aussi importante que le numéro de votre vétérinaire et le numéro des urgences vétérinaires les plus proches.

Dans cet article, nous vous montrons comment appliquer les premiers gestes de la RCR et ceux de la méthode de Heimlich (geste de premiers secours pour libérer les voies aériennes obstruées par un corps étranger) en cas de nécessité.

Comment intervenir en cas de détresse respiratoire ?

Si vous remarquez que votre chien a du mal à respirer et qu’il n’a plus de pouls, vous devez avoir les bons réflexes. Commencez par appeler immédiatement votre vétérinaire ou les urgences pour les prévenir de la situation, et en attendant leur arrivée, effectuez les gestes de réanimation sans plus attendre. Si vous êtes accompagné(e), il est préférable qu’une personne exécute les gestes de la RCR tandis que l’autre personne s’occupe du chien en restant près de lui pour le rassurer.

Avant toute chose, il faut d’abord s’assurer que le chien ne respire plus ou n’a plus de pouls car dans le cas contraire la réanimation est inutile. Pour ce faire, observez attentivement son poitrail pour savoir s’il bouge ou s’il est immobile et approchez votre main ou un mouchoir en papier de son museau pour savoir si de l’air passe (si c’est le cas, vous sentirez de la chaleur sur votre main ou serez en mesure de voir le mouchoir bouger). Si le chien respire difficilement, la RCR est inutile , il faut en revanche l’emmener rapidement chez le vétérinaire. Cependant, s’il ne respire plus il faut alors faire en sorte de le réanimer.

S’assurer que la gorge n’est pas obstruée

Avant de procéder à la RCR, il est recommandé de vérifier au préalable que la gorge n’est pas gênée par un corps étranger qui bloque la respiration. Si c’est le cas, celui-ci doit être immédiatement retiré car si l’air ne passe pas la réanimation n’aura aucun effet.

Ouvrez grand la gueule de votre chien, si vous observez un élément qui bloque sa gorge, l’enlever à l’aide d’une pince ou de vos doigts. Si vous n’y arrivez pas, il faut alors effectuer la méthode d’Heimlich. Vous devez vous placer derrière votre chien, vous pencher et placer un poing sous la dernière côte et placer l’autre main dessus. Tirer et soulever en effectuant cinq pressions sur l’abdomen.

Vérifiez la gorge de votre chien, si les voies respiratoires ne sont toujours pas dégagées, répétez l’opération une seconde fois. Néanmoins, si la gorge n’est plus obstruée mais que le chien ne respire toujours pas il faut vérifier son pouls, si celui-ci est arrêté il faut alors commencer la RCR.

Comment effectuer la réanimation cardio-respiratoire ?

Allonger le chien sur le côté et se placer derrière son dos, mettre les deux paumes sur la partie large des côtes (pour un petit chien, le pouce et les doigts suffisent). Maintenir les coudes droits et effectuer des compressions, il faut souffler dans les narines du chien toutes les 5 compressions et effectuer 100 compressions par minute.

Arrêtez-vous toutes les 2 minutes afin de vérifier si le chien respire ou a un pouls, si c’est le cas il faut arrêter la RCR, sinon il faut continuer jusqu’à l’arrivée des secours. Dès que votre chien aura retrouvé un pouls, il faudra absolument qu’il bénéficie d’une aide médicale.