6 signes que vous étiez mal-aimé étant enfant

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Lorsque les besoins affectifs de l’enfant ne sont pas satisfaits pendant l’enfance, son développement et sa personnalité sont affectés de manière significative. Même s’il est vrai que l’expérience de chacun est différente, un enfant qui a des parents émotionnellement absents et méprisants, qui ne fait pas attention à lui, aura un impact important sur son développement. Il existe néanmoins des affirmations fiables montrant l’effet de ces expériences, et avec lesquelles nous pouvons comprendre comment l’enfance façonne la personnalité et les comportements de la personne adulte.

Il y a six signes cruciaux qui montrent qu’une personne n’était pas assez aimée étant enfant, et auxquels il faut faire attention !

  1. Problèmes d’attachement :

Des parents aimants et attentifs élèvent un enfant qui se sent compris et soutenu, ils lui donnent les bases des relations stables et bienveillantes et prennent soin de lui. Ils lui inculquent aussi que le monde est un lieu d’exploration.

Un enfant ayant des parents émotionnellement peu épanouis, comprend que les relations sont tendues et précaires, et que rien n’est garanti. Il grandit anxieusement attaché, avide de connexion mais s’attendant toujours que l’autre l’abandonne un jour.

Les personnes qui n’ont pas eu une enfance aimante finissent souvent avec de graves problèmes d’attachement. En effet, les enfants qui n’ont pas «d’attachement sécurisant» à plusieurs reprises ne développent pas les compétences nécessaires pour construire des relations saines.

  1. Un manque de confiance :

Si vous n’étiez pas aimé étant enfant, vous avez probablement un grave problème de confiance en tant qu’adulte. Les gens qui n’ont pas eu assez d’amour étant enfants sont rarement des gens confiants. Ces types de personnes ne savent pas qu’ils sont dignes d’attention et d’amour en raison du manque dans lequel ils ont vécu durant toute leur enfance.

  1. Relations collantes et sans discernement

Ceux qui n’étaient pas aimés étant enfants se retrouvent souvent dans des relations malsaines en tant qu’adultes. Cela peut se révéler par des «liens aveugles» avec les adultes plus tard dans la vie. Les personnes qui n’ont pas été aimées étant enfants auront un attachement malsain à quiconque leur montrera la moindre attention, jusqu’à ce qu’elles commencent à reconnaître la manière dont elles ont été blessées dans leur enfance, et il est probable qu’elles continuent à recréer l’atmosphère émotionnelle dans laquelle elles ont grandi dans leurs relations avec les adultes.

  1. Incapacité de définir des limites

Des parents attentifs apprennent à leur enfant les limites ; ils lui expliquent qu’il y a un espace à ne pas dépasser et une marge de manœuvre même dans les relations étroites.

Quelqu’un qui a manqué d’amour dans l’enfance ne sait pas toujours où placer les limites. Ces gens finissent par devenir des personnes qui veulent plaire à tout le monde, alors ils feront tout ce qu’ils peuvent pour garder une relation intacte, ce qui signifie que les limites sont inexistantes pour les personnes qui n’ont pas reçu assez d’amour.

  1. Manque de confiance en les autres

Pour faire confiance aux autres, vous devez croire que le monde est essentiellement un endroit sûr et que les gens y sont bien intentionnés, et parfois imparfaits. Avec des parents limités émotionnellement ou hypercritiques, l’enfant apprend que les relations sont instables et dangereuses, que la confiance est éphémère et qu’on ne peut pas compter dessus. Les enfants mal-aimés ont du mal à faire confiance à toutes les relations, mais surtout à l’amitié.

Les gens qui manquaient d’amour pendant l’enfance deviennent souvent collants, et l’impact sur leur santé mentale est grand, et conduit généralement à des «problèmes de confiance» envers les autres.

  1. Manque global de développement

Un enfant comprend ce qu’il ressent à travers l’interaction avec ses parents. Les gestes et les mots des parents apprennent au bébé à se calmer quand il est stressé ou mal à l’aise. Plus tard, les parents joueront un rôle clé en aidant leur enfant à verbaliser ses sentiments, à les nommer et à apprendre à gérer ses peurs et ses émotions négatives.

Les personnes qui manquaient d’amour pendant l’enfance font face à plusieurs problèmes de développement : physiquement, émotionnellement et mentalement, ces gens sont quelque peu attardés. La croissance physique d’une personne qui n’a pas eu assez d’amour pendant l’enfance peut même être affectée.