Ce que ce chien fait tous les soirs quand ses maîtres dorment m’a bouleversé !

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Il n’est pas rare de découvrir au sein du foyer, la présence d’un animal de compagnie, que ce soit un chien, un chat ou même un serpent pour les plus aventureux. En effet, en plus d’impacter de manière bénéfique notre santé, ces animaux deviennent des membres de la famille à part entière. D’ailleurs, l’histoire qui va suivre ne fait que confirmer cette relation unique entre un animal et ses propriétaires !

Adopter un chien est une décision importante car elle engage les futurs propriétaires à prendre soin de ce dernier, que ce soit d’un point de vue psychologique et/ou physique. Entre les coûts financiers et le temps à consacrer à son animal de compagnie, il faut bien réfléchir avant de se lancer.

Par ailleurs, chaque année des centaines de milliers de chiens sont abandonnées. Ainsi, quand nous décidons d’adopter un animal de refuge, nous l’adoptons avec son passé comme le montre cette histoire touchante : 

Une famille a décidé d’adopter un chien de refuge. Ils ont donc ramené ce dernier chez eux et ont vite constaté qu’ils avaient fait un excellent choix.

Ce que ce chien fait tous les soirs quand ses maîtres dorment

En effet, le chien était très obéissant et toute la famille se faisait un plaisir de l’emmener se promener au parc et de lui apprendre à réaliser des tours amusants. Rapporter un jouet, donner la patte, rouler sur lui-même, tenir debout sur ses pattes arrières etc… étaient autant de choses que le chien savait faire. Cependant, une chose intriguait toute la famille.

Au moment d’aller dormir, le chien restait assis sur le côté du lit des parents et il les fixaient jusqu’à ce qu’ils s’endorment. Plus étrange encore, au moment du réveil, les parents constataient que le chien était toujours dans la même position. À la suite de cela, les propriétaires du chien se sont rendu compte qu’il ne l’avait jamais vu dormir.

Ce que ce chien fait tous les soirs quand ses maîtres dorment

Ils se sont donc inquiétés d’un potentiel problème de santé et ont décidé de l’emmener chez le vétérinaire. Tout était normal et le chien n’avait aucun problème de santé. Pourtant, la famille a continué à se demander pour quelle raison ce chien avait un tel comportement.

Alors, ils se sont rendus dans le refuge où ils l’avaient adopté afin d’en savoir plus sur son passé. Ils ont expliqué la situation au personnel du refuge qui leur a immédiatement donné l’explication à un tel comportement.

En fait, le propriétaire précédent avait attendu que le chien s’endorme pour l’emmener au refuge. Quand le chien s’est réveillé, il était enfermé dans l’abri et n’a jamais revu son propriétaire.

Lorsque la famille a entendu cela, ils ont tous été bouleversé. À partir de ce jour-là, ils ont décidé de faire dormir le chien dans la chambre des parents, afin qu’il comprenne que jamais ils ne l’abandonneraient. Après quelques essais infructueux, toute la famille a retrouvé le sourire car le chien dort maintenant profondément et ne souffre plus d’anxiété de séparation !

Le syndrome de l’anxiété de séparation chez le chien

Le syndrome de l’anxiété de la séparation, ou névrose de l’abandon, est la crainte exagérée qu’a un animal lorsqu’il est séparé de ses propriétaires. Cela s’illustre par la peur, une hyperactivité, l’appréhension, l’aboiement et le jappement, les troubles digestifs, la destruction d’objets, le fait d’uriner ou de faire ses besoins de manière inappropriée ou encore la dépression et/ou de l’agressivité lorsque l’animal est sur le point d’être laissé seul.

Généralement, les causes de ce syndrome s’expliquent par un rejet précoce par sa mère, un manque de stimulation, une négligence à l’état de chiot ainsi qu’un évènement antérieur d’abandon.

Heureusement, l’anxiété de séparation se soigne, à condition d’être patient avec son chien. Vous pouvez commencer par appliquer ces cinq conseils :

  • Lui donner des jouets afin qu’il ne s’ennuie pas durant vos périodes d’absence,
  • L’ignorer 10 à 15 minutes avant votre départ et à votre retour pour qu’il n’associe pas ces moments comme des instants exceptionnels,
  • Réaliser des exercices de faux départ, pour qu’à la fois il s’habitue à vous voir sortir et revenir mais aussi pour que les bruits qu’il associe au départ ne soient plus source de stress vu qu’il vous voit rester,
  • Ne pas punir votre chien s’il fait des bêtises durant votre absence, au contraire votre animal a besoin d’être rassuré,
  • Faire des balades avec votre chien pour qu’il puisse se détendre et évacuer l’énergie qu’il a en lui.

Si malgré cela, votre chien reste anxieux, n’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin qui vous apportera toute l’aide nécessaire.