Ce fruit élimine les mauvaises odeurs du corps mieux que le déodorant qui cause le cancer !

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Il est parfaitement normal de transpirer. La transpiration joue un rôle très important dans la mesure où elle nous aide à maintenir la température corporelle en nous refroidissant. Quand nous avons chaud et que nous transpirons, cette humidité s’évapore et nous rafraîchit un peu. Et nous ne transpirons pas seulement quand nous avons chaud. Il est également normal que les gens transpirent lorsqu’ils sont nerveux parce que les émotions peuvent également affecter les glandes sudoripares.

Lorsque notre corps commence à changer lors de la puberté, environ 3 millions de glandes sudoripares deviennent plus actives. Toutefois, lorsque la sueur entre en contact avec des bactéries sur la peau, elle peut produire une odeur qui peut être plus forte chez certaines personnes que chez d’autres. Selon la Société internationale de l’hyperhidrose, il y a 2 à 4 millions de glandes sudoripares réparties dans tout notre corps !

Votre corps transpire toujours, même si vous ne le remarquez pas. Lorsque la sueur s’évapore, elle refroidit le corps, dissipant la chaleur générée par votre métabolisme. Les perles de transpiration visibles n’apparaissent sur la peau que lorsque la transpiration dépasse la vitesse d’évaporation, ce qui se produit le plus souvent lorsqu’il fait chaud et humide, pendant les périodes d’exercice ou en réponse au stress. Transpirer excessivement dans ces conditions n’est pas rare et n’indique généralement pas un problème de santé.

Qu’est-ce que l’hyperhidrose ?

Certaines personnes transpirent causalement, pendant certaines périodes où la température de leurs corps augmente : comme lorsqu’elles sont actives ou nerveuses. Tandis que les personnes souffrant d’hyperhidrose transpirent à tout moment. Cela est dû à l’hyperactivité des glandes sudoripares. Par ailleurs, il existe deux types différents d’hyperhidrose :

Hyperhidrose primaire : se caractérise par une transpiration excessive généralisée ou localisée dans des zones ciblées telles que sous les bras ou sur les mains. Elle est généralement due à des troubles génétiques.

Hyperhidrose secondaire : est souvent un symptôme d’un état de santé sous-jacent, y compris les troubles métaboliques : tels que l’hyperthyroïdie, le diabète, les infections ou la ménopause. Elle peut résulter de l’abus d’alcool ou provoquée par certains médicaments, en particulier les antidépresseurs.

Comment l’hyperhidrose peut-elle impacter votre qualité de vie ?

Dans une étude qualitative parue dans la revue  Health and Quality of Life Impacts, 71 personnes souffrant d’hyperhidrose primaire ont été interviewées, et les résultats que les scientifiques avaient conclus se sont avérés intéressants:

Emotions négatives : 69% des participants à l’étude ont  affirmé qu’ils éprouvaient de la tristesse, de la colère et du désespoir.

Image de soi : La majorité des répondants ont déclaré avoir une faible estime de soi et une faible confiance en soi.

Inconfort physique et problèmes de peau : 40% des participants à l’étude ont déclaré que l’hyperhidrose est associée à un certain niveau d’inconfort physique : «avoir des vêtements trempés de sueur jour après jour», «avoir les pieds mouillés » et 17% des patients ont signalé d’autres problèmes de peau attribués à l’humidité constante de l’hyperhidrose.

Mode de vie : 61% des patients ont déclaré que la transpiration influence leur choix de vêtements, en  particulier la couleur et le style. Les participants ont également indiqué qu’ils ne peuvent pas profiter de certaines activités récréatives et qu’ils sont incapables de se rendre dans des destinations où il fait chaud.

Vie sociale : 75% des personnes interrogées ont déclaré avoir des difficultés à être vues publiquement. 57% ont signalé des difficultés à interagir avec les autres dans des situations courantes telles que le fait d’être dans un bureau partagé ou une salle de classe, d’aller à une fête, de manger dans un restaurant, d’utiliser les transports en commun ou de s’asseoir dans une salle de cinéma.

Une solution naturelle pour remplacer votre déodorant :

Le citron contient de l’acide citrique, qui élimine les bactéries responsables de la mauvaise odeur et aide à réduire la transpiration excessive. Donc rien de plus simple : vous aurez besoin d’un citron vert bien frais que vous couperez en deux. Frottez-le soigneusement contre vos aisselles.

Ne portez pas toute de suite vos vêtements, laissez le citron sécher pour qu’il réagisse. Cela évitera aussi que vos vêtements soient tâchés par le jus du citron vert.

Plus encore, sachez que les anti-transpirants contiennent de l’aluminium et obstruent vos canaux sudoripares. En les utilisant, vous ne pouvez plus éliminer les toxines via la transpiration ce qui est mauvais pour votre santé.