Un pitbull reste aux côtés d’une petite fille égarée pendant 2 jours.

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Nous le savons tous que le chien est et sera toujours le meilleur ami de l’homme. Et, les enfants sont les plus prisés par n’importe quelle race de chien.

C’est ce que nous allons vous prouver dans cet article lorsqu’un chien a décidé de rester aux côtés d’une fillette perdue en s’assurant qu’elle demeure en sécurité.

C’est en se promenant dans un petit boisé que Charlee Campbell a fini par se perdre et pendant 48 heures.

Tout le monde craignait le pire car elle était introuvable. Par ailleurs, personne n’ose imaginer ce qui pourrait arriver à la petite fille si Penny, le pitbull, n’était pas à ses côtés.

Lors d’une entrevue entre sa grand-mère et la chaîne WIS-TV, celle-ci expliqua :

« C’est notre héros ici.

Quand mon chien n’est pas revenu à la maison, et que mon petit bébé n’était pas là non plus, Penny n’allait pas laisser Charlee seule.

Je ne peux même expliquer à quel point je suis heureuse que Charlee soit à la maison, parce que je l’aime plus que tout au monde. »

Quand même, la police de Bullit a fait tous les efforts nécessaires afin de la retrouver dans les plus brefs délais. Lorsque le chien est retourné chez lui, la famille sue après quelques minutes que leur fillette a été retrouvée par un homme nommé Wayne Brown.

Selon cet homme, Charlee s’est présentée chez lui avec du gazon dans les cheveux en plus d’être recouverte de boue.

Alors que Charlee n’avait toujours rien confirmé à…

Alors que Charlee n’avait toujours rien confirmé à propos de son identité, Brown a aussitôt signalé sa présence à l’autorité.

En même temps, la police a appris le retour de Penny à la maison.

Charlee a été amenée à l’hôpital et après un examen médical, on a pu établir qu’à part la souffrance de déshydratation et de piqûres d’insectes, elle se portait à merveille et qu’elle était hors de danger.

La police a affirmé qu’une enquête serait menée afin de savoir les circonstances entourant sa disparition tout en précisant que les services de protection à l’enfance étaient impliqués dans ce processus.