9 choses à faire aujourd’hui pour arrêter la démence ou la maladie d’Alzheimer avant qu’elle ne commence

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

La démence est un terme générique qui inclut diverses affections comme la perte de mémoire et d’autres problèmes cognitifs qui entravent de manière significative la vie quotidienne. Ce problème peut survenir sous diverses formes, telles que la démence vasculaire, la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington ou encore celle d’Alzheimer.

Le type de démence le plus fréquent et qui concerne 60% à 80% des cas est la maladie d’Alzheimer. Cette dernière prolifère si jamais sa cause n’est toujours pas traitée. Ses symptômes les plus courants incluent l’apathie, la dépression et les difficultés à se souvenir des événements, des conversations et des noms récents. Mais ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est qu’il existe des facteurs de risque pouvant être maîtrisés, tels que :

  • Les blessures à la tête
  • La défaillance de l’activité thyroïdienne
  • Le sédentarisme
  • Une alimentation déséquilibrée
  • Les médicaments favorisant cette maladie, notamment les benzodiazépines
  • L’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle et le diabète
  • L’obésité
  • La consommation d’alcool
  • Le tabagisme

9 méthodes pour prévenir au maximum la démence

  1. Evitez de fumer

Fumer provoque de grands dommages au corps, y compris le cerveau. Selon une étude menée par l’université finlandaise de Kuopio en 2010, les fumeurs quotidiens ont 45% plus de risques de développer la maladie d’Alzheimer que les non-fumeurs et les ex-fumeurs. Par conséquent, il reste très conseillé de délaisser cette mauvaise habitude.

  1. Pratiquez une activité physique régulière

Pour renforcer le système vasculaire, vous devez stimuler le flux sanguin et l’activité cardiaque. Par conséquent, vous devriez vous exercer régulièrement, pendant au moins une demi-heure par jour, pour prévenir de nombreuses maladies chroniques comme la maladie d’Alzheimer.

  1. La vitamine B12

Cette vitamine réduit les niveaux d’une molécule connue sous le nom d’homocystéine ou de HC, qui endommage le système vasculaire. Lorsque le niveau de cette molécule est élevé, le risque d’AVC augmente, ainsi que celui des maladies cardiaques et d’autres problèmes vasculaires. Du coup, augmenter l’apport quotidien en vitamine B12 peut prévenir le déclin cognitif lié à l’âge.

  1. Vitamine D

Des chercheurs de l’université de Bordeaux ont mené deux études grâce auxquelles ils ont pu établir un lien entre la démence et la carence en vitamine D. De ce fait, l’utilisation de compléments de vitamine D empêcherait les processus aboutissant à la maladie d’Alzheimer. Mais n’oubliez pas que la meilleure source de cette vitamine reste le soleil. Les compléments quant à eux, vous seront surtout utiles en hiver, lorsque l’exposition au soleil est beaucoup plus faible.

  1. Exploitez votre cerveau

Une étude faite par l’université de Concordia à Montréal a permis de constater que l’apparition des symptômes de la démence est retardée de 5 ans chez les bilingues en comparaison avec les personnes âgées ne parlant qu’une seule langue. Les chercheurs déclarent que le fait de mettre à l’épreuve votre propre cerveau profite énormément à ce dernier. Ils ont aussi pu déduire que faire des mots croisés retarde souvent le début du déclin de la mémoire de 2 ans et demi.

  1. Prévenez les blessures à la tête

Si vous faites du vélo, tâchez de porter un casque, il en va de même dans l’eau ou dans les sports d’hiver. Protégez toujours votre tête afin de prévenir les blessures et les lésions cérébrales.

  1. Contrôlez votre consommation d’alcool

La consommation excessive d’alcool augmente le risque de démence, vous devez donc la bannir ou du moins la contrôler afin de prévenir divers problèmes de santé, y compris la démence.

  1. Accordez de l’importance à certains chiffres

Vous devriez toujours avoir une idée de certaines valeurs telles que votre poids, votre tension artérielle et votre taux de cholestérol. La santé cardiovasculaire et celle métabolique font partie des principaux marqueurs prédicteurs de démence, il faut donc avoir un corps sain afin que l’esprit le soit également.

  1. L’interaction sociale

Vous pouvez éviter les effets néfastes de l’isolement en interagissant régulièrement avec les autres. N’hésitez donc pas à faire une promenade avec un ami ou de discuter le plus régulièrement possible avec des amis ou des proches afin d’éviter ces complications.