Lune de Sang : La plus longue éclipse lunaire totale du siècle aura lieu fin juillet

Pour les amateurs d’astronomie, Juillet sera un mois exaltant puisqu’il se produira l’éclipse lunaire la plus longue du siècle. Celle-ci se manifestera dans la nuit du 27 juillet au matin du 28 juillet. L’éclipse est un évènement qui ne se produit pas souvent et plusieurs observateurs se feront une joie en sortant leurs télescopes et jumelles afin d’admirer la beauté de la Lune qui revêtira son plus bel apparat rougeâtre que l’on nomme « Lune de sang ».

Qu’est-ce qu’une éclipse lunaire ?

Une éclipse lunaire est un phénomène qui se produit si la Lune se trouve dans l’ombre de la Terre ou en d’autres termes, lorsque le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés ou presque. Pour que ce phénomène se produise, deux conditions doivent être réunies :

1- La Lune doit être pleine, c’est-à-dire qu’elle doit se trouver juste derrière la Terre,

2- La Lune doit être proche de l’un des deux points d’intersection, qu’on appelle, nœud ascendant et nœud descendant lunaire.

Il existe trois sortes d’éclipse :

L’éclipse pénombrale

Lorsque la Lune traverse la pénombre de la Terre, la surface lunaire pourrait jaunir un peu.

L’éclipse partielle

Lorsqu’une partie de la Lune entre dans l’ombre.

L’éclipse totale

Lorsque la surface lunaire est plongée pendant un moment dans la zone d’ombre de la Terre. La Lune est habillée ainsi d’une teinte cuivrée, selon son alignement, Soleil-Terre-Lune.

La prochaine parution de l’éclipse lunaire

Selon le site Time and Date, la nuit du vendredi 27 juillet 2018 au samedi 28 juillet, verra la plus longue éclipse lunaire du 21ème siècle. D’après les astronomes, l’éclipse durera 103 minutes et seuls les observateurs se trouvant dans l’hémisphère Est auront droit à cette durée d’éclipse. Durant cette nuit-là, elle sera visible depuis la France.

La particularité de cette éclipse réside dans le fait que la Lune passera dans la région la plus sombre de la Terre, ce qui lui conférera une lueur cuivrée, voire rougeâtre, raison pour laquelle on la nomme la « Lune sanglante ». Elle sera la deuxième éclipse de l’année 2018 puisque la première date du 31 janvier, avec une durée de 1 heure 16 minutes. Toutefois, cette première éclipse n’était pas observable depuis la France.

Comment se produira l’éclipse du 27 juillet 2018 ?

La Lune atteindra son point le plus éloigné de la Terre dans son orbite et donc sa vitesse orbitale sera plus lente. De ce fait, la pleine lune, toute petite et éloignée, entrainera une durée plus longue pour traverser l’ombre sombre de la Terre ; c’est la raison pour laquelle nous serons témoins de la plus longue éclipse lunaire.

Cette éclipse durera 1 heure, 42 minutes et 56 secondes. Elle débutera à 19 heures 30 minutes (UTC)* et se terminera à 21 heures 13 minutes (UTC), l’éclipse maximale se produira à 20 heures 21 minutes.

*UTC correspond au temps universel coordonné, qui est une échelle de temps, considéré comme base du temps civil international par la plupart des pays du globe.

Où se produira l’éclipse lunaire du 27 juillet 2018 ?

Cette éclipse sera visible en intégralité en Afrique et en Asie centrale, tandis qu’en Europe, elle sera observable durant la première partie de la nuit. Depuis la France, l’éclipse pourra être vue partiellement et totalement. Aussi, l’éclipse partielle commencera vers 21 heures 30 minutes et l’éclipse totale sera à son maximum vers 22 heures 30 minutes.

Pour savoir à quelle heure se produira l’éclipse, en fonction de l’endroit où nous nous trouvons, il suffit de rentrer le nom du lieu sur l’Eclipse Map de Time and Date.

Il est important de souligner que durant cette nuit-là, la planète Mars sera considérablement proche de la Terre et pourra également être visible à l’œil nu. Les astronomes de l’hémisphère Est pourront facilement voir Mars et la Lune cuivrée les 27 et 28 juillet 2018.

Contrairement à l’éclipse solaire, qui est dangereuse pour les yeux si vous l’observez sans protection adéquate et capable de stopper 100% des rayons ultraviolets et infrarouges, l’éclipse lunaire reste, quant à elle, sans danger et peut être observée sans lunettes spéciales.