Le corps prévient quelques temps avant un accident vasculaire cérébral

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

L’accident vasculaire cérébral est un incident de santé ayant des conséquences graves sur des fonctions clés chez l’être humain. Il peut concerner toute personne indépendamment de son âge, en voici quelques signes précurseurs !

L’AVC ou l’accident vasculaire cérébral est dû à une défaillance survenant au niveau du cerveau concernant les vaisseaux sanguins qui sont soit obstrués  ou carrément coupés. Ceci génère un manque d’oxygène et d’éléments nutritifs au niveau des cellules cérébrales de la zone affectée qui meurent alors immédiatement. Il peut conduire à une paralysie, à  l’invalidité voire la perte de capacité d’écrire et de parler. Voici alors 10 symptômes précurseurs de cet incident grave : il vaut mieux prévenir que guérir !

1. Perte de vue ou vision brouillée

Des signes comme une perte de la netteté de la vision, une baisse de la vue au niveau d’un œil et parfois des deux yeux, ou une perte totale de la vue peuvent être des symptômes précurseurs d’un AVC.

2. Etourdissements soudains

Selon David Newman, médecin et professeur au département de Neurologie de l’Université Hopkins, le vertige est un signe puissant d’AVC chez les femmes de moins de 45 ans, il vaut mieux alors consulter votre médecin.

3. Troubles du langage

Au début, vous commencez à parler d’une manière incohérente en donnant de fausses indications sur des informations courantes comme l’heure, la date ou simplement la météo, puis vous pouvez passer au délire et aux hallucinations sur divers sujets, ce qui peut être un indice fort d’un AVC.

4. L’affaiblissement soudain des membres

Un sentiment soudain d’affaiblissement, une perte de tonus au niveau des jambes ou des bras peuvent être un signe fort d’accident vasculaire cérébral pouvant entraîner une perte de conscience ou une paralysie. Pour faire un test, levez les bras en tenant les paumes vers le haut, il suffit que l’un de vos bras tombe pour indiquer un affaiblissement musculaire.

5. Douleur unilatérale du visage

Ce type de douleur n’est pas un symptôme commun d’un accident vasculaire cérébral, mais si vous ressentez une douleur soudaine d’un côté de votre visage, le signe peut être révélateur.

6. Céphalées sévères ou migraines

Selon les chercheurs, les migraines ne sont pas généralement considérées parmi les facteurs de risques puissants d’un infarctus cérébral silencieux. Toutefois, des céphalées sévères ou des migraines avec de fortes douleurs accompagnées d’une « aura » -également appelées migraines ophtalmiques- peuvent bien être des signes précurseurs de cet incident paralysant voire mortel. Celle-ci se résume en un ensemble d’effets lumineux perçus par le patient pouvant être sous forme d’éclairs lumineux, de lignes de couleurs vives ou d’un dédoublement de la vue.

7. Paralysie faciale

Si votre visage est à demi paralysé, c’est une indication puissante que vous avez un accident vasculaire cérébral.

8. L’épuisement

Des études ont également montré qu’en cas d’AVC, surtout chez les femmes, il y a manifestation de signes de fatigue, de confusion, de désorientation et d’épuisement.

9. Hoquet

Etant un signe concernant principalement les femmes, des hoquets réplétifs et soudains peuvent bien être une indication qu’il y a une attaque au niveau de la partie du cerveau régissant la respiration.

10. Essoufflement et tremblements

En cas d’une attaque d’AVC, vous risquez d’avoir une perte soudaine de souffle qui devient de plus en plus coupé avec des difficultés respiratoires. Ceci indique une arythmie cardiaque due au manque d’oxygène. Un autre indicateur qui ne doit surtout pas être ignoré.

Finalement, pour prévenir les AVC, il est important de mener une vie saine se basant surtout sur une alimentation naturelle et équilibrée, d’exercer régulièrement des activités sportives et de se reposer. Réduisez aussi la consommation d’alcool et luttez contre le surpoids et si c’est le cas, arrêtez de fumer immédiatement !