7 produits de tous les jours contenant des ingrédients cancérigènes

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

En tant que responsable attentionné de votre ménage, vous voulez offrir à votre famille la meilleure qualité de vie à la maison. Vous ne penserez probablement jamais que certains des produits que vous apportez régulièrement chez vous contiennent des substances cancérigènes. Dans cet article vous allez découvrir une liste de 7 produits à éviter pour une meilleure qualité de vie pour vous et vos proches !

Les recherches sur le cancer s’accélèrent notamment sur ses causes, et nombreux sont les facteurs de risque de cette maladie notamment l’obésité, certains types d’infections ou encore être en contact avec des substances chimiques nocives à la maison ou au travail…

Voici tout ce que vous devez savoir sur le contenu des produits de votre maison

  1. Talc en poudre

Le talc est fabriqué à partir d’un minéral composé principalement de magnésium, silicium et d’oxygène. En poudre, il absorbe bien l’humidité et aide à réduire la friction, ce qui le rend utile pour garder la peau sèche et prévenir les éruptions cutanées. Il est largement utilisé dans les produits cosmétiques tels que la poudre pour bébé et les poudres pour le corps et le visage pour adultes, ainsi que dans un certain nombre d’autres produits de consommation. Selon plusieurs recherches, la forme naturelle de certains talcs contient de l’amiante, une substance connue pour provoquer des cancers de l’ovaire et des poumons.

  1. Herbicide pour pelouse   

Certaines marques d’herbicides pour pelouse contiennent du glyphosate, une substance déclarée probablement cancérigène dans un rapport du Centre international de recherche sur le cancer. Andreas Kortenkamp, ​​professeur de toxicologie humaine à l’Université Brunel de Londres, a déclaré que les personnes les plus à risque sont celles qui pulvérisent l’herbicide sur leurs plantes.

  1. Fonds de teint 

Certaines marques de fonds de teint contiennent des conservateurs utilisés comme additif, qui selon des études sont toxiques, comme le BHA (L’hydroxyanisol butylé). Ces substances sont des perturbateurs endocriniens qui peuvent causer des dommages aux poumons ou favoriser l’action de certains cancérogènes.

  1. Dentifrice    

Une étude de l’Université de Massachusetts Amherst aux Etats-Unis a découvert que l’ingrédient antimicrobien triclosan, contenu dans certains savons et certains dentifrices, pourrait avoir des effets néfastes sur l’inflammation du côlon et le cancer du côlon.

  1. Désodorisant   

Ce produit assez courant dans nos ménages contient une substance chimique appelée phtalate. Il existe de nombreux types de phtalates ayant des conséquences différentes sur la santé. En effet, les recherches du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) ont classé un type de phtalate, le diéthylhexyle (DEHP), parmi les causes possibles de cancer.

  1. Teinture de cheveux

Nombreuses sont les personnes qui sont à cheval sur leur alimentation,  elles vérifient en permanence les composants des produits qu’elles achètent, naturels ou pas, nocifs ou pas. Cependant quand il s’agit d’utiliser un produit chimique sur la peau ou les cheveux, elles ne sont pas aussi pointues pourtant les colorations pour cheveux contiennent souvent du quaternium-15. Plusieurs études de l’Agence internationale de recherche sur le cancer ont prouvé que cette neurotoxine est un irritant cutané et un libérateur de formaldéhyde. Les experts ont noté que tout lien entre cette substance et le cancer dépend de la fréquence de son utilisation.

  1. Colliers à puces pour chiens et chats

En réalité, les colliers contre les puces ne fonctionnent que dans la partie du cou et ne sont pas efficaces pour repousser ou tuer les puces dans d’autres parties du corps. En outre, de nombreux colliers antipuces contiennent une neurotoxine connue, un composé cancérigène appelé propoxur qui peut endommager non seulement la santé de votre animal mais celle de votre famille aussi. Les études toxicologiques chez des animaux de laboratoire décrivent que l’exposition à long terme fait apparaître des signes d’effets cancérogènes sur le foie et la vessie

Cette liste n’est pas exhaustive mais le plus important à savoir est que le naturel reste le moyen le plus certain d’éviter le contact avec ces substances chimiques !