Cette maman refuse de croire que sa fille adolescente est enceinte

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Nombreux sont les parents qui n’arrivent pas à l’admettre, mais les enfants ne sont pas toujours aussi ouverts et honnêtes que nous l’imaginons, surtout à partir d’un certain âge. Nous avons du coup tellement tendance à surévaluer leur sens de la discipline et à les idéaliser que nous en oublions que, tout comme les adultes, les adolescents peuvent eux aussi avoir leur lot de secrets voire de mensonges. L’histoire drôle de cette mère crédule nous le rappelle.

Dans cette histoire hilarante, c’est exactement l’idée que nous retrouvons. Une mère naïve qui était dans le déni en refusant de croire que sa fille adolescente était enceinte, jusqu’à ce que le médecin trouve le meilleur moyen de la confronter à la réalité des choses. Vous avez probablement déjà lu ou entendu cette histoire quelque part, mais nous la partageons avec vous car elle expose un problème de taille qu’est le manque de communication entre les parents et leurs enfants avec une petite touche d’humour qui ne se refuse pas.

Une mère qui avait une confiance aveugle en sa fille

Une femme emmène sa fille de 16 ans chez le médecin.

Le docteur dit : « D’accord, Madame Jones, Quel est le problème ? »

La mère répond : « C’est ma fille Mandy. Elle continue à avoir ces envies, elle prend du poids et elle est malade quasiment chaque matin. »

Le médecin fait donc passer à la jeune fille un examen, puis se tourne vers la mère et dit : « Eh bien, je ne sais pas comment vous dire cela, mais votre petite Mandy est enceinte d’environ quatre mois selon mon évaluation. »

La mère s’affole alors : « Enceinte ?! Elle ne peut pas l’être ! Elle n’a jamais été laissée seule avec un homme ! N’est-ce pas Mandy ? »

La fille réplique : « Mais bien sûr ! Je n’ai même jamais embrassé un homme ! »

Le docteur s’approche alors de la fenêtre et regarde fixement l’extérieur. 5 minutes plus tard, la mère se trouve obligée de réagir et dit : « y-a-t-il quelque chose qui ne va pas docteur ? »

Le médecin rétorque : « Non, pas vraiment, c’est juste que la dernière fois qu’une chose pareille s’est produite, une étoile est apparue à l’Est et trois hommes sages sont venus sur la colline. Je m’en voudrais vraiment si je rate cela ! »

Quelques conseils pour bien communiquer avec son adolescent

Faites preuve d’écoute quand il vous parle

Attendez le bon moment pour lui avant de lui demander quoi que ce soit. Une fois prêt à discuter, écoutez-le d’abord avant de prendre la parole.

Mettez en place une communication alternative

Les tête-à-tête stricts avec les parents sont bien souvent une source de pression et de stress incommensurables pour les adolescents. Optez donc pour des contextes de dialogue plus détendus comme pendant un trajet en voiture ou une promenade par exemple.

Partagez avec lui certaines activités

Ceci aide concrètement à maintenir le rapport parent-enfant et même à le développer. Faites une sortie avec lui, invitez-le ou partagez avec lui l’une de ses activités favorites.

Faites preuve d’ouverture d’esprit

La rigidité dans le raisonnement de bon nombre de parents est ce qui empêche malheureusement les liens qu’ils entretiennent avec leurs enfants de s’améliorer. Soyez du coup ouvert concernant sa réalité afin qu’il comprenne qu’il peut tout à fait vous poser des questions et vous demander conseil.

Soyez présent

Bien que nous ayons tendance à croire le contraire, les adolescents ont eux aussi besoin de la présence de leurs parents. C’est pendant cette période sensible et essentielle de son développement que l’adolescent est voué, ou pas, à devenir un adulte capable de faire face à la vie. Il faut donc montrer de l’intérêt à son égard ainsi qu’à ce qu’il est et ce qu’il accomplit.

Partagez avec lui vos propres expériences

Il s’agit là d’un point clé dans l’entente parent-enfant, et c’est malheureusement ce qu’énormément de parents omettent de faire. Ceci consiste à raconter à votre adolescent les expériences que vous avez traversées à son âge. Ceci l’aidera clairement à être plus à l’aise en vous parlant de sa vie.

Donnez l’exemple

Aussi banal que cela puisse paraître, la relation que vous entretenez avec vos enfants a un aspect donnant-donnant qui est omniprésent, surtout quand il s’agit de respect. Vous devez donc témoigner à vos enfants le même respect que vous voulez qu’ils aient pour vous.