C’est officiel, des chercheurs américains ont découvert comment ralentir le vieillissement

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Chez les êtres humains comme chez la plupart des êtres vivants, le processus naturel du vieillissement commence dès que nous atteignons la maturité, soit pour nous vers l’âge de 25 ans, et se poursuit jusqu’à la mort. Ce processus que l’on appelle aussi la sénescence consiste en une dégradation progressive, irréversible et plus ou moins rapide de nos différents tissus et fonctions vitales.

Qu’est-ce que le vieillissement ?

Le vieillissement a lieu quand les dommages aux cellules de l’organisme (tels que l’oxydation, l’inflammation et les lésions de l’ADN, principalement causées par les radicaux libres) s’additionnent, entraînant petit à petit la défaillance des organes et celle du corps dans son ensemble. Si le vieillissement à proprement parler ne débute qu’à la maturité, certains dommages cellulaires peuvent commencer à s’accumuler dès le plus jeune âge.

La découverte d’une substance qui ralentirait le vieillissement, améliorerait la santé et prolongerait la vie

Au cours d’une étude de l’Université du Minnesota aux Etats-Unis et publiée récemment dans la revue médicale en ligne EBioMedicine, des chercheurs auraient découvert une substance, la fistéine, qui combattrait les facteurs de vieillissement des cellules. La fistéine leur permettrait de mieux fonctionner, et favoriserait la diminution du nombre de cellules endommagées dans l’organisme.

Lorsqu’ils traitèrent des souris âgées avec cette substance, leur durée de vie a augmenté, de même que leur état de santé global s’est amélioré.

Le Dr Robbins, qui a participé à l’étude, a en effet déclaré : « Nous avons constaté une plus grande activité, une meilleure endurance et une plus grande force après l’utilisation de substances sénolytiques. »

La fistéine, une substance miracle pour freiner le vieillissement

La fistéine est une molécule appartenant aux polyphénols flavonoïdes, qui sont reconnus pour leurs importantes vertus antioxydantes. Or, les antioxydants ont la propriété de combattre les radicaux libres, et sont donc de puissants agents sénolytiques, c’est-à-dire qu’ils ont comme propriété de favoriser la réparation des cellules vieillissantes et endommagées dites sénescentes.

Au cours de l’étude et parmi les dix flavonoïdes testés par les chercheurs, il s’est avéré que la fistéine était celui dont l’effet sénolytique était le plus puissant dans l’amélioration de l’état de santé des souris.

Car en tant qu’antioxydants, ils aident les cellules à combattre les agressions extérieures et favorisent leur réparation pour un fonctionnement optimal.

Les bienfaits de la fistéine pour le corps humain

Les bienfaits de la Fistéine sur la santé sont innombrables. A elle seule, la fistéine :

— est un excellent anti-inflammatoire

— améliore la mémoire et les fonctions cérébrales

— régule le taux de sucre sanguin

— augmente la durée de vie

— protège les os, la peau et les cellules en général contre les agressions et les substances toxiques

— aide à combattre les infections

— aide à prévenir et à combattre le cancer

— aide à prévenir et à combattre la dépression

— améliore le flux et la pression sanguins

Les aliments riches en fistéine

Pour contrer le vieillissement des cellules de notre organisme, améliorer notre santé et vivre plus longtemps, nous avons tout intérêt à consommer des antioxydants de manière générale, et de la fistéine en particulier.

Pour consommer des antioxydants naturellement, il suffit de manger des fruits, des légumes et des fruits secs, comme par exemple les litchis, les dattes, les cerises ou les figues, l’artichaut, le brocoli, l’aubergine ou les échalotes.

Quant à la fistéine, on en trouve notamment dans les pommes, les kakis et les fraises.

Aliments contenant de la fistéine

Adopter un mode de vie sain

Pour ralentir le vieillissement et la dégénérescence cellulaire, il est important d’adopter avant tout un mode de vie qui génère le moins possible de radicaux libres. Pour cela :

— faites votre possible pour diminuer vos niveaux de stress : prenez le temps de vous détendre, de bien dormir, prenez des vacances, passez du temps au contact de la nature…

— respirez de l’air pur

— évitez l’alcool, les drogues et la cigarette

— évitez la nourriture industrielle, les fast-food et la malbouffe en général

— ayez une alimentation riche en fruits et légumes frais et de préférence crus, car trop cuire les aliments leur ôte une bonne partie de leurs éléments nutritifs, y compris les flavonoïdes, et le ternissement de leur couleur au cours du processus de cuisson en est un bon indicateur.