Le médicament contre l’hyperactivité Ritaline peut provoquer une mort subite | 18 septembre 2019

Le traitement médicamenteux des troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité est efficace dans la majorité des cas. Mais il est important de savoir que le surdosage peut entrainer des effets secondaires nocifs à la santé de la personne. Quels sont alors ces effets et comment le magnésium peut avoir des effets positifs sur les enfants atteints du TDAH ?

Les médicaments peuvent être très efficaces pour réduire les symptômes du TDAH, mais certains enfants ressentent des effets secondaires inconfortables ou nocifs. Lorsque les effets secondaires deviennent un problème, le médecin essaie de modifier la posologie, la formule de libération ou le type de médicament que prend l’enfant. L’objectif est de déterminer ce qui lui apportera le plus d’avantages, avec le moins d’effets secondaires possibles. Les principaux problèmes à surveiller :

  • Troubles du sommeil.
  • Diminution de l’appétit.
  • Croissance retardée.
  • Maux de tête et maux d’estomac.
  • Anxiété.
  • Troubles gastro-intestinaux …
  • Risque de mort subite

Les médicaments stimulants agissent en élevant les niveaux de deux substances chimiques du cerveau, la dopamine et la noradrénaline. Si votre enfant obtient les bons niveaux de dopamine et de noradrénaline, il sera très concentré. Mais s’il en prend trop, cela peut stresser son cerveau et causer des effets secondaires négatifs.

Une étude par sur American Journal of Psychiatry a révélé un risque de mort subite chez l’enfant qui consomme ce type de médicament. Malgré cette étude à charge, les autorités de santé américaines affirment que cette étude ne remet pas en cause l’usage bien encadré des psychostimulants.

Existe-t-il une alternative aux médicaments ?

Les enfants atteints de TDAH constituent un groupe à risque en ce qui concerne leur développement émotionnel et social et leurs possibilités d’éducation, et l’absence de traitement approprié semble avoir des conséquences graves. Certains de ces enfants ne répondent pas aux méthodes de traitement prédominantes. Il a été rapporté que les facteurs diététiques peuvent jouer un rôle important dans l’étiologie du syndrome du TDAH et qu’une carence en magnésium peut aider à révéler l’hyperactivité chez les enfants.

En effet, la déficience en magnésium est fréquente chez les enfants présentant un trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH). Dans une étude d’enfants atteints de TDAH, une carence en magnésium a été constatée chez 95% des personnes examinées. Est-ce que cela justifie une cure de magnésium pour les enfants hyperactifs ?

Une étude du département de médecine familiale, Académie de médecine de Poméranie, Szczecin, Pologne, a prouvé qu’un apport supplémentaire en magnésium semble être particulièrement utile pour soulager l’hyperactivité chez les enfants. Dans un groupe d’enfants recevant environ 200 milligrammes (mg) de magnésium par jour pendant six mois, il y a eu une augmentation de la teneur en magnésium des cheveux et une diminution significative de l’hyperactivité par rapport aux enfants du groupe témoin n’ayant pas été traités avec un supplément de magnésium.

En plus de son efficacité dans le traitement de l’hyperactivité, le magnésium profite également aux enfants car il peut les aider à mieux dormir la nuit, à soulager l’inconfort des muscles endoloris et des douleurs de croissance, à lutter contre la constipation et à réduire l’anxiété et les maux de tête. De plus le magnesium n’a pas d’effets secondaires.

Plusieurs experts aujourd’hui recommandent de s’intéresser à la nutrition pour traiter le TDAH. Les enfants atteints de TDAH peuvent bénéficier de niveaux optimaux de plusieurs nutriments, notamment la vitamine D, le fer, la niacine, la pyridoxine, la vitamine C et les acides gras oméga-3.

Les différentes sources végétales du magnésium

Il est préférable que l’enfant atteint de TDAH ait un régime alimentaire à base de plantes contenant du magnésium provenant de nombreuses sources :

  • Les légumes biologiques comme les carottes, les épinards et les légumes verts.
  • Les fruits oléagineux y compris les noix, noisettes et les amandes
  • Les légumes secs comme les haricots noirs, les haricots pinto et les lentilles.
  • Des yaourts au lait entier
  • Le chocolat
  • Des flocons d’avoine, graines de tournesol et du riz brun.

L’alimentation saine et équilibrée reste un excellent moyen pour faire face aux carences en magnésium ainsi que les conséquences qui en découlent.

Fermer