C’est officiel : Les jeux vidéos rendent les enfants plus agressifs et violents !

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Alors que les écrans ont envahi notre quotidien, nos enfants passent toujours plus de temps devant la télévision, le téléphone ou la tablette, et ce à des fins principalement récréatives. Or, de plus en plus d’études mettent en avant les effets nocifs des écrans, et des jeux vidéo en particulier, sur le développement cognitif des enfants et sur leur comportement.

Les conséquences néfastes des jeux vidéo sur le comportement

Les résultats d’une nouvelle étude : les jeux vidéo augmentent l’agressivité

D’après une étude de l’Université de Dartmouth aux Etats-Unis et qui vient tout juste d’être publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les jeux vidéo auraient un impact négatif sur le comportement des enfants, en les rendant plus agressifs.

Au cours de cette étude menée sur plus de 17 000 enfants et adolescents âgés de 9 à 19 ans entre 2000 et 2017, les chercheurs ont examiné le comportement dans la vraie vie de jeunes qui jouaient à des jeux vidéo. On étudia ainsi l’agressivité et la violence dont ils faisaient preuve, le fait qu’ils se battent ou non et s’ils étaient expulsés de leur classe en étant envoyés au bureau du proviseur.

Et les chercheurs de conclure sans surprise que « les effets des jeux vidéo violents s’étendent à des comportements significatifs dans le monde réel ». Autrement dit, les jeux vidéo violents augmentent bel et bien les comportements agressifs et la violence des jeunes avec le temps.

Les effets nocifs déjà connus des jeux vidéo

Auparavant, le National Center for Health Research avait déjà confirmé un lien de causalité entre le fait de jouer aux jeux vidéo et la réduction de la sensibilité des personnes face à la violence et de leur capacité à éprouver de l’empathie. On peut lire dans l’article que « plus les individus sont exposés à des jeux vidéo violents, plus ils sont susceptibles d’avoir des comportements, des pensées et des sentiments agressifs ».   

Les effets pervers de l’exposition des personnes aux jeux vidéo sont bien réels et alarmants, et viennent s’ajouter à ceux des écrans en général.

Les conséquences du temps passé devant des écrans

Voici comment, d’une manière générale, les écrans peuvent impacter les enfants.

— Des troubles du comportement

Télévision, téléphone ou tablette ont une grande influence sur le comportement des enfants. Non seulement ces derniers ont tendance à reproduire dans la vraie vie tout ce qu’ils y voient ou presque, que cela soit en bien ou en mal, mais les écrans sont aussi à l’origine de troubles tels que l’impulsivité et la colère.

— Des troubles du sommeil

Beaucoup d’enfants s’endorment avec une tablette, un téléphone ou une télévision allumée. Or, ceux qui regardent leurs écrans avant de s’endormir restent, d’après les recherches menées à ce sujet, éveillés plus longtemps et ont plus de risques de souffrir de troubles du sommeil.

— De plus grandes difficultés scolaires

Les écrans exercent aussi un effet délétère sur la réussite scolaire des enfants. Les difficultés d’attention et de concentration qu’ils éprouvent en classe et leur plus grande propension au bavardage engendrent bien souvent une baisse de leurs résultats. D’autant plus que les enfants qui passent du temps devant les écrans en consacrent aussi bien moins à faire leurs devoirs et à apprendre leurs leçons. Les distractions constantes que ces appareils offrent les rendent, tout comme nous, sensibles à une perte d’efficacité.

— Un risque de surpoids

En moyenne, les enfants qui passent plusieurs heures par jour assis devant un écran grignotent plus et font moins d’activité physique. Ils perdent en condition physique et leur masse corporelle augmente.

— Un risque de dépression accru

Le fait de consulter régulièrement les réseaux sociaux augmente chez les enfants le risque de souffrir de dépression et de se sentir mal dans leur peau.

— Des relations familiales affectées

Lorsque les parents et les enfants préfèrent être devant leurs écrans plutôt que de passer du temps ensemble, d’avoir des conversations ou de jouer avec les membres de leur famille, la vie familiale s’en trouve dégradée et le développement émotionnel de l’enfant court le risque d’en être affecté.

Que faire ? Quelques conseils pour échapper aux effets nocifs des écrans et des jeux vidéo

Si vous voulez garantir à vos enfants un bon développement, il est indispensable de limiter les temps qu’ils passent sur leurs écrans. Pour cela, vous pouvez :

— Fixer des plages horaires durant lesquelles l’utilisation des appareils électroniques est autorisée, et d’autres où elle ne l’est pas
— Interdire les écrans à table et avant le coucher
— Faire en sorte qu’il n’y ait pas d’accès internet dans les chambres des enfants et ne pas y placer de télévision
— Inscrire vos enfants à des activités sportives ou artistiques
— Organiser des journées ou des soirées en famille et sans écrans