Il se réveille après une anesthésie et découvre que son bras est cousu dans la partie supérieure de son abdomen

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici


Carlos Mariotti a vécu la pire matinée sur son lieu de travail. En l’espace de quelques secondes, le cours de sa vie a basculé et elle ne sera plus la même. Suite à un accident sur son lieu de travail, il a dû être emmené d’urgence à l’hôpital mais c’est au réveil qu’il découvre l’horreur des séquelles.
C’était une matinée banale, comme il en vit cinq jours sur sept, il emprunte le même trajet dans les rues d’Orléans, au Brésil, pour se rendre au boulot. Il travaille dans l’usine Zettapack Plastic pour laquelle il est employé depuis une paire d’années.

Sauf que ce jour-là, rien ne se déroule comme prévu.


Alors qu’il débute le travail, la machine qu’il utilise avale sa main. « J’avais l’impression de regarder un film d’horreur. J’ai vu la machine aspirer ma main et j’ai été incapable de réagir », explique l’intéressé. Il appelle à l’aide en hurlant de toutes ses forces, en vain.

Ce n’est que quelques minutes plus tard qu’un de ses collègues, après avoir entendu les cris de Carlos, vient à son secours. Les dégâts au niveau de la main gauche sont graves, il n’a plus de peau et deux de ses doigts sont dans un état pitoyable.


En état de choc, Carlos a du mal à réaliser ce qui vient de lui arriver. Ses collègues entourent sa main d’un bandage et le transportent à toute vitesse à l’hôpital.

Sur place, les médecins examinent sa main et deux possibilités s’offrent à eux car ils n’ont pas le temps débattre sur le sort qui est réservé à Carlos. L’amputation est la meilleure solution car il a déjà perdu deux doigts mais surtout, les os et les tissus se réparent assez facilement.

L’autre solution est nettement plus osée

La solution consiste à introduire le main dans la peau, ce qui facilite le régénération du membre de manière plus saine.
« C’était une grosse blessure très sensible et le seul endroit adéquat était l’abdomen. Sans ça, il y aurait eu trop de risques d’infection et les tissus et tendons auraient pourri », explique l’un des chirurgiens. Durant 42 jours, Carlos a dû garder sa main dans cette cavité en essayant de ne pas trop bouger.


Reconnaissant envers les médecins qui lui ont sauvé la mise, Carlos sait qu’il l’a échappé belle. « Je suis content parce que je pourrai tenir une fourchette, conduire et m’habiller tout seul et tout ça grâce au chirurgien ! »

Carlos pourra retrouver la mobilité de sa main mais ce n’est pas pour tout de suite car sa peau a fusionné avec ses doigts. Ceci dit, il peut déjà attrapé des objets ou conduire.

Les médecins pensent qu’il pourra retrouver l’entièreté de ses doigts mais pour ça, il devra retourner sur le billard car ils devront être séparés afin que sa main soit plus fonctionnelle.

Voici donc une alternative aux amputations qui risque d’être pratiquée de plus en plus par les chirurgiens.

Partagez l’article avec vos proches pour montrer que la médecine continue d’avancer !
source:http://www.top1buzz.com/article-69657/il-se-reveille-apres-une-anesthesie-et-decouvre-que-son-bras-est-cousu-dans-la-partie-superieure-de-son-abdomen/2