Un policier tire sur un chien puis il demande à son maître de lui trancher la tête avec un couteau.

Un policier tire sur un chien puis il demande à son maître de lui trancher la tête avec un couteau.

Quelle horrible histoire…

En Géorgie, aux États-Unis, un policier a fusillé mortellement un chien avant de demander à son propriétaire de lui trancher la tête.

Vendredi dernier, Joe Nathan Goodwin était à son boulot lorsque son amoureuse Natasha Dakon l’a téléphoné pour l’informer que la police venait d’arriver à la maison pour fusiller leur chien parce qu’il avait supposément mordu un voisin.

L’homme est revenu aussitôt à la maison pour retrouver les policiers devant sa maison ainsi que le corps de son chien mort.

C’est alors que les policiers ont demandé à Goodwin de trancher la tête de son chien, afin qu’ils puissent amener la tête à un laboratoire pour procéder à des examens et ainsi, s’assurer que le chien de 2 ans n’avait pas la rage.

Choqué par la demande, Goodwin a répondu aux policiers qu’il ne commettrait jamais un tel geste, puis les agents l’ont menacé de l’envoyer en prison.

Une dispute a suivi, puis voyant que les policiers étaient bien décidés à l’envoyer en prison sous n’importe quel prétexte, Goodwin n’a pas eu le choix de suivre les ordres des policiers.

Il a dû utiliser un couteau de cuisine pour trancher la tête de son chien.

Aux dires de Goodwin, il n’arrive pas à s’enlever ces images horribles de sa tête.

Quelques jours plus tard, Goodwin apprenait que son chien n’avait pas la rage.

Voici maintenant ce qu’il est parvenu à filmer à l’insu des policiers lors de cette intervention très controversée: