Steve Smith : l’homme qui a violé et tué Autumn Carter a été exécuté | 25 juin 2019

LUCASVILLE, Ohio – Une famille a pleuré bruyamment et une autre famille a applaudi mercredi alors qu’un homme a été exécuté pour avoir tué un enfant de 6 mois alors qu’il la violait.

 

Steve Smith, 46 ans, a été exécuté par injection létale à la prison d’État de Lucasville, dans le sud de l’Ohio, pour le meurtre en 1998 de la fille de sa petite amie, Autumn Carter, à Mansfield.

 

Le bébé était mort de traumatisme et d’asphyxie, écrasé par son agresseur. Ses avocats, qui plaidaient l’absence de préméditation, affirmant que Smith n’avait pas voulu la mort de la fillette quand il l’avait violée en état d’ébriété, n’avaient pas obtenu gain de cause dans leurs appels successifs.

Et le gouverneur de l’Ohio, John Kasich, qui par le passé a commué quatre condamnations à mort et exprimé des réserves sur la peine capitale, avait refusé de lui accorder sa clémence le 17 avril, sur recommandation unanime du bureau des grâces de l’Ohio, selon son communiqué.

Dans les 25 minutes entre le moment où Smith est entré dans la chambre de mort flanquée de gardiens de prison et quand l’injection létale l’a tué, son fils unique, Brittney, âgé de 21 ans, et sa nièce sanglotaient et tremblaient de chagrin.

Smith refusa de dire un dernier mot, puis regarda Brittney assise derrière une vitre.

“Je t’aime,” dit Brittney en pleurant. Smith détourna la tête et sembla lutter pour ne pas pleurer, le menton tremblant.

Alors que l’injection létale commençait, Smith prit plusieurs respirations lourdes avant de fermer les yeux. Il a été déclaré mort à 10h29.

Fermer