20 kg pour 1m70 ! Cette jeune femme de 37 ans a réussi à vaincre son anorexie. Voyez à quoi elle ressemble maintenant…

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici
L’anorexie mentale est un trouble des conduites alimentaires ou TCA qui touche surtout les femmes. Cette maladie implique une sévère et longue privation alimentaire qui entraîne évidemment une dangereuse perte de poids. Étant un des cas d’anorexie des plus extrêmes, ce trouble entrâine de nombreux déficits en vitamines, minéraux et autres nutriments dont le corps a besoin. Le taux de mortalité s’élèverait à 5 % au bout de 10 ans d’anorexie mentale, voire 20 % si la maladie persiste…
 
L’Américaine Rachael Farrokh en souffre depuis plus de 10 ans et ne pèse plus que 18 kilos pour 1 m 70 ! Même si tous les hôpitaux du pays ne veulent plus la prendre en charge, Rachael s’accroche à la vie.
 
Voici rachel avant sa maladie:
Et quand son anorexie arrive à un stade critique !
 
En plus d’afficher un poids-plume mortel, Rachael est également atteinte d’ostéoporose. Mais encore, elle commence à voir ses organes la lâcher petit à petit (ses reins, son foie, etc.)… Ses jours sont désormais comptés !
Comme elle a aussi du mal à parler et à se déplacer, son mari a quitté son travail pour s’occuper d’elle 24 h/24.
 

Rachael est une tenace, elle a finalement trouvé en avril dernier une clinique dans le Colorado pour se remettre sur pied. Malheureusement, se faire soigner dans cette clinique, qui s’est spécialisée dans la réalimentation de personnes anorexiques, a un coût si faramineux que Rachael ne peut assurer !
 
La Californienne a alors lancé un appel à l’aide sur Youtube en disant : « Je ne suis pas du genre à demander de l’aide, mais j’ai besoin de vous, sinon je n’ai aucune chance… ».
 
Des milliers d’internautes se sont mobilisés
 
En moins de 6 mois, Rachael a pu récolter près de 200 000 dollars envoyés par environ 7 953 personnes touchées par son histoire. Rachael et son mari Rod avaient pourtant besoin de 100 000 dollars pour le traitement.
 
Finalement, la jeune femme ne s’attendait pas à une telle mobilisation et tient à remercier les donateurs du fond de son cœur ! « Cette bonté va changer nos vies et je vais peut-être avoir une chance de vivre. Ce que vous avez fait est incroyable. Merci », dit-elle dans une seconde vidéo postée il y a quelques semaines.
Rachael a finalement pu suivre un traitement à domicile puis bénéficier des soins octroyés par la clinique californienne et un autre hôpital au Portugal. Comme elle ne peut pas manger de suite un double cheeseburger pour prendre du poids (cela pourrait la tuer), elle suit un régime strict où l’apport calorique est augmenté à environ 25 calories par jour.

Elle est encore en convalescence, mais se remet très vite sur pied grâce à sa famille et aux nombreux donateurs qui l’ont soutenue.
 
Elle a même pu participer avec son mari à la marche annuelle de sensibilisation contre les troubles de l’alimentation organisée par Washington le 27 octobre dernier.
 source:tubebuzz.ovh