Un père tentait de “louer” sa fille de 4 ans à des pédophiles.

Un père qui tentait de louer sa fille à des pédophiles a été condamné à 60 ans de prison.

Un père qui tentait de louer sa fille à des pédophiles a été condamné à 60 ans de prison.

 L’homme de 30 ans nommé Andrew Turley est originaire de Harris County au Texas.
 
 Le père a été jugé coupable des crimes sexuels qui lui sont reprochés suite à sa tentative de louer sa fille de 4 ans à des pédophiles pour des services sexuels.

C’est en 2015 que Turley aurait publié une annonce sur le site Craiglist qu’il avait intitulée: “Jouer avec la petite fille de papa”.

 
 Un échange de courriels avec un potentiel client s’est ensuite produit, mais ce que Turley ignorait, c’est qu’il tentait alors de louer sa fille à des agents doubles qui enquêtaient à son sujet.

Selon le Jouston Chronicle, Turley aurait affirmé aux enquêteurs qu’il avait une fillette de moins de 10 ans et qu’il lui ferait prendre des somnifères au moment de l’agression.

 L’homme chargeait un montant de 1000 dollars pour une visite de deux heures.
 
 Le père avait aussi précisé à son “client potentiel” que sa fille était encore trop jeune pour des relations sexuelles complètes, mais que pour le reste, “elle pouvait faire l’affaire”.

Turley a été arrêté par la police alors qu’il comptait l’argent qu’on venait de lui remettre. C’est à ce moment qu’il a compris son “client” était un agent double.

 La fillette du père sommeillait alors dans une chambre de l’autre côté du mur et elle était visiblement sous l’influence d’une substance inconnue.
 
 La procureur de la Couronne, Stewanna Miskellm, n’a pas caché qu’il s’agissait là d’un des pires crimes dont elle avait témoin depuis le début de sa carrière.

Rappelons qu’en janvier dernier, une mère avait volontairement laissé son adolescente seule dans une chambre d’hôtel où elle avait été violée par un homme qui avait dit à sa mère qu’il aimerait bien faire l’amour à une version plus jeune d’elle.

 La mère de 47 ans avait même poussé l’indignation jusqu’à qualifier sa fille de ” sale ch*enne” devant le juge lorsqu’il avait annoncé sa sentence de 4 ans de prison.
 
 La femme d’Ispwich avait amené sa fille il y a quelques années en autobus jusqu’à Toowoomba, une municipalité à l’ouest de Brisbane. 

Puis, elle avait laissé sa fille dans une chambre d’hôtel en attendant à l’extérieur pendant qu’un homme surnommé Thommo violait l’adolescente, et ce, sans protection.

 La mère avait décidé de plaider coupable pour les gestes qui lui étaient reprochés.
 
 Aux dires de la défense, la mère avait plaidé coupable, car elle ignorait que sa fille se ferait violer.