Un homme est tué après avoir été traîné par une camionnette en tentant de sauver son chien

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Il a été traîné jusqu’à ce que l’un des voleurs décide de lui asséner un violent coup à la tête pour s’en débarrasser.
Un homme de 48 ans nommé Xie Xingcai a remarqué que des voleurs étaient en train de voler son chien Xiao Hei sur les caméras de surveillance installées à l’extérieur de sa résidence, le 16 juillet dernier.

Les voleurs ont pris l’animal pour le placer dans leur camionnette de couleur argent dans le village de Xinggui, en Chine. Xie Xingcai avait déjà perdu deux chiens dans la même année des mains de voleurs qui sévissaient dans le secteur. Il ne voulait pas perdre un troisième compagnon.

Xie Xingcai s’est élancé à la poursuite des voleurs dans l’espoir de rattraper son chien et il s’est accroché à la fenêtre du véhicule. L’homme a été traîné sur une distance de 60 mètre (200 pieds) jusqu’à ce que l’un des voleurs décide de lui asséner un violent coup à la tête pour s’en débarrasser. 

La femme de Xie Xingcai l’a conduit à l’hôpital et les médecins ont constaté que l’homme souffrait de blessures sévères au cerveau. Ils ont tenté de lui sauver la vie en procédant à une chirurgie d’urgence, mais Xie Xingcai est mort de ses blessures après la défaillance de plusieurs organes et une infection aux poumons, 18 jours plus tard. 

Les policiers avaient ouvert une enquête après que le fils de Xie Xingcai, 25 ans, ait rapporté les faits et ils ont pu arrêter un groupe d’individus impliqués dans le marché noir de la viande de chiens le 23 juillet. Les six hommes ont été arrêtés pour vol et leur cause a été entendue en cour le 28 février dernier. 

 Xu Feng et Zhang Bo, les deux hommes qui ont volé le chien de Xie Xingcai, ont plaidé coupable pour homicide involontaire. Ils ont même présenté des excuses à la famille de la victime. 

«Je plaide coupable», a déclaré Xu Feng. «Je n’ai jamais voulu blesser qui que ce soit. J’offre une compensation monétaire à la famille à la hauteur de mes moyens. Je suis même prêt à vendre ma maison pour les payer. Je suis sincèrement désolé.»

Mais le fils de Xie Xingcai a refusé toute compensation financière. «Les vols de chiens sont trop fréquents, ils doivent être punis», a-t-il lancé. 

 Les vols de chiens sont fréquents en Chine. Les voleurs vendent les chiens morts à des restaurants. Pour les commerces, c’est plus avantageux financièrement d’acheter des chiens volés qui ont été tués que des les élever et les abattre eux-mêmes.