Une femme meurt dans un accident de voiture à cause de son téléphone

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

De nos jours, les smartphones ont pris une grande place dans la vie quotidienne, ces appareils sont devenus indispensables pour tous, surtout avec l’avènement des réseaux sociaux. Certaines personnes d’ailleurs sont devenues accros à l’utilisation du smartphone à n’importe quel moment, et cela peut être dangereux, surtout au volant, comme le témoigne l’histoire tragique de cette femme !

Un détournement de l’attention

En France, 1 accident sur 10 est lié à l’utilisation du téléphone pendant la conduite.
L’attention du conducteur est immédiatement détournée de la route au moment où le téléphone commence à sonner. De plus, envoyer un message, lire un texto ou un mail est encore plus dangereux, car cela demande au conducteur de quitter la route des yeux pendant plusieurs secondes.

Un risque accru

L’utilisation du téléphone est l’activité qui augmente le plus l’inattention et le temps de réaction de 30% à 70%. En effet, écrire un message en étant au volant multiplie le risque d’accident par 23 ! Car le conducteur détourne son attention de la route pendant 5 secondes en moyenne. Le temps de réaction d’un conducteur qui utilise un téléphone peut atteindre 2 secondes, alors qu’en temps normal, il est de 1 seconde, voire 0,5 seconde pour un conducteur concentré.

D’ailleurs, la loi interdit l’utilisation du téléphone en conduisant, ainsi que l’utilisation de tout appareil susceptible d’émettre un son, tel que des écouteurs, un casque, ou oreillettes. Cela est passible d’une amende et de points retirés du permis de conduire.
En guise de témoignage de la dangerosité et de la fatalité de l’utilisation du téléphone pendant la conduite, voici l’histoire de cette femme qui en a été une victime !

De la joie à la tragédie

Courtney Ann Sanford, 32 ans, a pris sa voiture pour aller au travail en avril 2014. Soudain, la chanson à succès “Happy” de Pharell William est diffusée à la radio. Comme elle était de bonne humeur ce jour-là et a aimé la chanson, elle a attrapé son smartphone, a pris un selfie, et a téléchargé la photo sur Facebook en écrivant combien la chanson l’a rendue heureuse.

 
 Malheureusement, ce statut Facebook serait le dernier de la vie de Courtney.
En effet, quand elle a pris la photo et écrit le texte, elle roulait toujours avec sa voiture. Elle a fait tout le processus de publication sur Facebook pendant qu’elle conduisait. Et tandis que les yeux de Courtney fixaient son téléphone, sa voiture dépassait la ligne médiane de la route se dirigeant vers la circulation venant en sens inverse.

Courtney est entrée en collision avec un poids lourd de dix tonnes alors qu’il roulait à 65 kilomètres à l’heure. Sa voiture est sortie sur le bord de la route, s’est écrasée sur un arbre et a ensuite pris feu.

Une vie éteinte

Courtney est décédé immédiatement, laissant derrière elle ses parents et ses deux frères. Elle avait une carrière prometteuse dans les soins de santé, mais une petite distraction lui a coûté la vie.

Après avoir été identifiée, sa famille et ses amis ont été interrogés par la police. C’est alors qu’ils ont appris qu’elle avait posté quelque chose sur Facebook juste au moment où l’accident s’est produit.

En regardant de plus près, la police a vu que le message sur Facebook avait été affiché quelques secondes avant l’accident mortel de Courtney.

Le lieutenant Chris Weisner de la police de High Point a déclaré à une chaine locale, que le statut de Facebook de Courtney a été publié à 8h33 du matin, et qu’ils ont reçu l’appel à 8h34.

La police a trouvé le téléphone portable de Courtney sur les lieux de l’accident. La page Facebook était encore affichée sur l’écran avec le statut : “La chanson « Happy » me rend heureuse !”

Lorsque les policiers ont parlé aux médias de cet accident tragique, ils ont insisté auprès du public sur l’importance de ne jamais utiliser de téléphones cellulaires au volant.

L’histoire tragique de Courtney témoigne encore de la dangerosité de l’utilisation du téléphone pendant la conduite et ses conséquences fatales.

Conseils

Pour votre sécurité, n’utilisez jamais le téléphone en étant au volant, ne répondez pas aux appels et encore moins aux messages, la plupart du temps les appels et les interactions avec le téléphone ne sont pas urgentes. 

Dans les cas où vous devez absolument être joignable, votre véhicule doit être équipé d’un système qui vous permet de téléphoner sans avoir à prendre votre téléphone en main.

Vous pouvez vous garer dans un endroit dédié au stationnement pour passer votre appel, et si vous êtes accompagné, demandez à un passager de répondre à votre place ou lire vos messages.