Un juge pénalise une maman pour infraction au stationnement, puis change d’avis quand la fille de celle-ci lui dit ça !

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Se présenter devant un juge au tribunal n’est jamais une partie de plaisir, surtout quand on sait qu’on devra payer pour nos actes. Que ce soit pour une petite infraction au code de la route ou un délit majeur, le stress est à son sommet et la peur du verdict vous hante. C’est d’ailleurs, le cas de cette maman qui a été convoquée suite à une infraction au stationnement, mais qui a été fortement surprise par la décision du juge. Voici ce qui s’est passé !

Un verdict original

Juge Frank Caprio sait que son travail n’est pas de tout repos et qu’une grande responsabilité repose sur ses épaules. Faire respecter la loi tout en étant juste et assez humain pour comprendre les circonstances des accusés n’est pas du tout chose aisée. Bien sûr, quand il s’agit de délits graves ou majeurs, Juge Caprio devient intraitable et ses verdicts sont assez sévères. Or, quand il est question de petites infractions sans gravités, avec circonstances atténuantes, il n’hésite pas à alléger son jugement et à se contenter d’une remontrance.

Parmi les personnes qui ont fait l’expérience de son bon cœur et de son côté humain et compréhensif, cette maman qui a été convoquée au tribunal suite à une infraction au stationnement et son incapacité à payer les 100$ de contravention, ainsi que les pénalités qui en résultent.

Venue avec son frère et ses deux fillettes, la jeune maman explique au juge, qu’elle a dû garer sa voiture sur le trottoir parce qu’elle était invitée à une soirée chez son cousin et qu’elle n’avait pas trouvé de places de stationnement libres. Elle a aussi précisé qu’elle n’avait pas payé la contravention et les pénalités qui s’en étaient suivies parce qu’elle n’en avait pas les moyens.

Pour avoir un peu d’aide, Juge Caprio fait de Jennys, la fillette âgée de 6 ans, son assistante. La faisant venir auprès de lui, il lui explique qu’elle jouera le rôle de sa conseillère et qu’elle devra l’aider à prendre une décision, tout en restant juste et impartiale. Il prend donc une feuille, et notre 4 choix parmi lesquels, lui et la petite Jennys devront choisir : soit la maman devrait payer l’ensemble des pénalités, ce qui lui fait un total de 300$, soit elle ne paye que la contravention initiale qui est de 100$, soit il lui fait une petite réduction et elle paye 50$ seulement, ou bien elle sera pardonnée et ne paiera rien du tout.

Après mûre réflexion, la fillette décide que le troisième choix était le meilleur, ce qui fait 50$ à payer par sa maman. Cependant, le juge a eu une autre idée, après avoir su que la fillette était au tribunal depuis tôt le matin et qu’elle n’avait pas encore pris son petit déjeuner, son verdict était que la maman emmène immédiatement ses fillettes manger un bon repas délicieux.

Même si certaines infractions au stationnement ou au code de la route, comme garer sa voiture dans un endroit interdit, ne pas marquer un stop ou dépasser légèrement la limite de vitesse, peuvent nous sembler sans grand danger, elles peuvent avoir de graves conséquences sur nous et sur les personnes qui nous entourent. En plus du risque accru d’accidents, les contraventions et pénalités à payer peuvent être exorbitantes, surtout qu’il ne faut pas toujours compter sur l’indulgence des autorités !