Voici pourquoi les gens trompent, selon 500 personnes infidèles

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Si vous avez déjà été trompé, votre première question était probablement : pourquoi votre partenaire a été infidèle ? Une nouvelle recherche met la lumière sur les motivations derrière l’infidélité. Publiée dans le Journal of Sex Research, les auteurs de l’étude ont interrogé 495 jeunes adultes sur leur passé infidèle via un questionnaire sur Internet.

Les résultats

Pour la plupart, les réponses ont confirmé ce que la science savait déjà : les gens trompent parce qu’ils sont insatisfaits de la relation, se sentent négligés, sont en colère ou sont attirés par quelqu’un d’autre. Mais le questionnaire a également révélé d’autres raisons. Voici ce que certaines personnes ont admis :

« Je ne suis plus amoureux de mon partenaire « .
« Je n’étais pas très engagé dans la relation. »
« Je voulais améliorer ma popularité et tester ma capacité à toujours séduire. »
« Je voulais une plus grande variété de partenaires sexuels. »
« J’étais ivre et je ne pensais pas clairement. »

Cela signifie que l’infidélité n’est pas juste une question d’amour (ou de manque) dans un couple. Il pourrait s’agir davantage de la façon dont la personne infidèle se sent elle-même ou du type de situation inconfortable dans laquelle le couple se trouve.

Les principales raisons de l’infidélité variaient également chez les hommes et les femmes. Les chercheurs ont constaté que les hommes avaient trompé parce qu’ils voulaient avoir plus de partenaires sexuelles ou simplement pour des raisons contextuelles. Pour les femmes, leur tendance à tromper était parce qu’elles ressentaient un manque d’amour ou étaient ignorées par leurs partenaires. Peu importe le sexe, la personnalité et les croyances d’une personne ont beaucoup à voir avec les raisons pour lesquelles une personne trompe son partenaire.

Pour 57% des répondants, ils avaient tenté de renforcer leur estime de soi par l’infidélité. 43% ont trompé leur partenaire par pure colère, tandis que 41% l’ont fait parce qu’ils ne se sentaient pas attachés à leur partenaire. Sur tous ces chiffres, seulement environ un tiers l’a fait simplement parce qu’ils voulaient avoir des relations sexuelles.

Les auteurs de l’étude ont affirmé que ce serait une erreur de conclure que tous les comportements liés à l’infidélité résultent juste de déficits dans la relation primaire.

Quels autres facteurs font la différence ?

Les personnes qui étaient moins sérieuses étaient plus susceptibles de tromper, tout comme les personnes qui avaient un «attachement insécurisant». Se sentir en insécurité dans une relation et se sentir moins satisfait ou engagé vous pousse à chercher ailleurs. Qui plus est, les gens qui évitent l’intimité risquent d’être facilement infidèles pour donner un coup de pouce à leur estime de soi.

Les chercheurs ont également constaté que toutes les raisons typiques que vous entendez sur les raisons pour lesquelles les hommes et les femmes sont susceptibles de tromper leurs partenaires sont vraies. Les hommes le sont pour le désir sexuel. Les femmes trompent parce qu’elles sentent que leurs besoins n’ont pas été satisfaits dans la relation.

Les auteurs de l’étude Dylan Selterman, Justin R Garcia et Irene Tsapelas ont déclaré que leurs résultats ont révélé que les personnalités ont une corrélation avec les motivations d’infidélité. Selon eux, les motivations de la colère, le manque d’amour, la négligence, le faible engagement et l’estime de soi étaient associés à l’insécurité de l’attachement. La variété sexuelle était associée à une orientation socio sexuelle non contrôlée. Les croyances implicites telles que le romantisme et le destin étaient associées différemment à un faible engagement, à un manque d’amour, à la négligence et au désir sexuel.

Si vous avez été trompé dans le passé, vous êtes probablement en train de vous remémorer ce qui a mal tourné dans votre relation encore et encore. Parlez à votre partenaire. C’est la seule façon de comprendre s’il y a un problème dans la relation qui vaut la peine d’être réparé ou pas. C’est une conversation difficile bien sûr, mais c’est une conversation qui doit avoir lieu.