La science révèle l’âge idéal pour avoir des enfants ; les femmes ne peuvent pas le croire

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Lorsque nous rencontrons notre âme-sœur, c’est-à-dire la personne que nous aimons et avec qui nous sommes prêt à vivre jusqu’à nos derniers instants, nous parlons de projets d’avenir selon l’âge que nous avons. Mariage et achat d’une maison ou d’un appartement sont les premiers projets sur lesquels un couple se met d’accord afin d’officialiser leur engagement réciproque.

Ensuite, vient le tour du projet d’avoir un enfant. Parfois, problématique pour certains couples car ils ne sont pas sur la même longueur d’onde ou au contraire, enthousiasmant pour d’autres, ce désir d’avoir un enfant est ancré dans notre société.

Le désir d’avoir un enfant : un désir sexué

Pourtant, le désir d’avoir un enfant n’est pas pareil chez l’homme et la femme. En effet, chez la fillette, ce désir prend naissance vers 2 ou 3 ans lorsqu’elle berce le premier nourrisson qu’elle découvre. Au fil du temps, ces futures femmes entretiennent leur envie d’avoir un enfant selon leur parcours personnel, leurs joies, leurs déceptions et leurs manques.  Chez les jeunes hommes, la démarche est différente étant donné qu’ils ne sont pas sensibilisés à jouer avec des poupées ou à s’occuper d’enfants.. Leur désir d’avoir un enfant découle plutôt d’une représentation d’un rôle social, d’une responsabilité paternelle. Ce projet est donc généralement porté par les femmes, c’est pourquoi cette image d’avoir un enfant est associé à un accomplissement personnel. Pourtant cette association est sujette à débat car cela peut engendrer des complexes et une mauvaise estime de soi chez les femmes qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas avoir d’enfants.

Cependant, bien qu’avec les avancées scientifiques et les différents recours pour fonder une famille nous pouvons déterminer si nous voulons un enfant ou pas ; certaines personnes s’interrogent de plus en plus, au vu de la conjoncture économique, sociale et professionnelle, sur le meilleur âge pour avoir un enfant.

Le meilleur âge pour avoir un enfant selon la science

Selon une étude réalisée par le Dr John Mirowsky, sociologue à l’Université du Texas, le moment idéal d’avoir un enfant pour les femmes serait à l’âge de 34 ans.

Bien que les femmes se voient conseiller d’avoir un enfant vers la vingtaine au vu des complications de santé qu’une grossesse peut engendrer à mesure qu’elles vieillissent, d’autres paramètres rentrent en compte et déterminent le résultat de cette étude.

En effet, même si le corps d’une femme est prédisposé à procréer dès le début des cycles menstruels, la solidité de la relation avec le partenaire, le désir d’avoir un enfant, la vitalité et la maturité de la personne pour éduquer un bambin, et un emploi fixe sont des conditions à étudier avant d’entamer une grossesse et de se lancer dans la vie de mère. Ces conditions étant généralement réunies durant la trentaine, c’est la meilleure période pour concevoir un bébé.

Toutefois, l’arrivée d’une nouvelle personne dans une famille est une décision à ne pas prendre à la légère car chaque partenaire doit être prêt pour cette nouvelle aventure. Parlez de ce projet d’avenir avec votre compagnon pour savoir dans quel état d’esprit il se trouve et partagez vos attentes et vos désirs.

Quelques conseils pour préparer sa grossesse

Vous êtes d’accord sur le projet d’avoir un enfant avec votre partenaire ? Voici quelques conseils pour préparer votre grossesse !

  • Modifiez votre alimentation en privilégiant les aliments qui favorisent la fertilité comme les produits à index glycémique bas et sources de fibres tels que les céréales et les farines complètes, les légumes secs, les fruits et les légumes. Optez aussi pour les bonnes graisses en privilégiant les huiles d’olive, de colza, de noix ou de lin ainsi que les poissons gras et les fruits de mer. Par ailleurs, la vitamine B9 est indispensable aux femmes qui essaient d’avoir un bébé. Cette précieuse vitamine se trouve dans les épinards, la mâche, le cresson, les lentilles, la châtaigne, l’avoine, le sarrasin, le quinoa ainsi que les pois chiches et la levure de bière.
  • Faites un check-up santé. En effet, avant d’arrêter votre moyen de contraception, consultez votre gynécologue ou votre médecin traitant pour déterminer que vous êtes en bonne santé et connaître les précautions à prendre.
  • Arrêtez le tabac. Le mieux est d’arrêter de fumer avant d’être enceinte car le tabac altère la qualité des ovules, diminue la production des œstrogènes, ralentit le flux sanguin et dégrade la paroi utérine qui devient moins encline à la nidation.
  • Dites non à l’alcool. De manière générale, l’alcool est néfaste pour la santé. Mais, lorsque vous souhaitez avoir un enfant, votre organisme doit être d’autant plus au top de sa forme pour accueillir bébé. De plus, l’alcool est à l’origine de malformations ou de troubles chez les nouveau-nés. Optez pour l’eau et les jus de fruits frais afin d’éliminer les toxines et d’être bien hydratée !