5 choses qui arrivent quand vous arrêtez de vous épiler les poils pubiens

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

De nos jours, l’épilation rime avec hygiène et glamour et avoir des poils apparents peut être mal vu. Or, procéder à une éradication totale, notamment au niveau du pubis, peut avoir des conséquences néfastes. Si l’être humain est pourvu de poils sur cette zone, c’est pour qu’elle soit protégée. Voici 5 raisons pour lesquelles vous ne devriez plus y toucher !

Vous protégez vos parties intimes

Même s’ils ne sont pas toujours synonymes d’élégance chez une femme, les poils ont néanmoins une mission principale qui est de protéger certaines zones fragiles. La zone intime est notamment protégée de diverses bactéries et infections virales grâce aux poils pubiens qui agissent comme un bouclier. Les parties génitales étant toujours humides, un tel environnement tend à devenir un terrain propice au développement des microbes. C’est la raison pour laquelle les poils pubiens forment un genre de gaine protectrice face aux agressions extérieures.

 

Pour celles qui sont des adeptes de l’épilation des parties intimes, sachez que si vous le faites pour des raisons d’hygiène, il suffit de nettoyer la partie externe à l’eau et éventuellement un savon doux exit donc les lames de rasoir et les bandes de cire qui risquent de faire plus de mal que de bien !

De plus, les poils pubiens protègent également d’une éventuelle blessure physique qui peut être causée par la pratique d’une activité sportive telle que l’équitation ou le cyclisme. En effet, ils permettent d’amortir le choc et de protéger ainsi vos parties intimes d’une douleur inconfortable.

Vous évitez d’irriter votre peau

L’utilisation d’une lame de rasoir peut être véritablement nocive pour la peau et engendrer des irritations non visibles à l’œil nu. Le rasoir entraîne des coupures microscopiques au niveau de la peau du pubis. Cette zone étant particulièrement sensible, de telles coupures risquent de provoquer une inflammation et exacerber sa fragilité. D’autant plus qu’un usage récurrent du rasoir irrite la peau et cause des démangeaisons douloureuses. A noter que ces inconvénients ne sont pas propres au rasoir, avoir recours à d’autres alternatives notamment la cire est tout autant risqué quant à l’apparition d’irritations.

Vous évitez les risques de friction

L’épilation des poils pubiens entraîne généralement un risque de friction entre le haut des cuisses qui risque d’aggraver les irritations mentionnées ci-dessus. Il s’agit d’une sensation désagréable, essentiellement pour les femmes qui portent des pantalons serrés ou encore celles dont les cuisses se touchent.

De plus, les poils pubiens étant une véritable source de lubrification, opter pour leur maintien permet d’accroître l’humidification et la transpiration au niveau des parties intimes et ainsi réduire le risque de friction entre les cuisses. Vous n’aurez plus à souffrir de démangeaisons inutiles et à être obsédée par le fameux « thigh gap » (espace entre les cuisses) pour soulager votre inconfort et vous sentir mieux dans votre corps.

Vous maintenez une température ambiante

En plus de leur rôle d’amortisseurs, l’une des autres missions essentielles des poils chez les mammifères est de les protéger des variations de températures externes et de maintenir une température corporelle stable. Durant des hivers rudes, les poils pubiens assurent le confort des parties génitales en les maintenant dans un environnement chaud et douillet. En revanche, lorsque les températures grimpent, les glandes des follicules des poils pubiens sécrètent une substance grasse qui permet non seulement de lubrifier la zone mais également de la refroidir et l’apaiser.

Les poils pubiens ont donc vocation à opérer comme un système de régulation de la température de la zone intime et ce, quel que soit l’environnement extérieur.

Boostez votre libido

Même si la tendance veut que l’épilation intégrale du pubis soit un atout sexy pour de nombreuses femmes, cela est totalement subjectif et dépend du goût de chacune et chacun. Certes, ce phénomène dépend essentiellement des us et coutumes des partenaires sexuels, mais il s’avère que de nombreux hommes et femmes sont plus excités par la transpiration de leurs partenaires que par le parfum qu’ils pourraient dégager.

Comme mentionné dans l’article, les poils pubiens favorisent la transpiration et la lubrification des parties intimes ce qui permet de produire des phéromones (substances naturelles secrétées pour attirer son partenaire) ceux-ci étant produits par les êtres humains uniquement quand ils suent. Au-delà de leurs bienfaits médicaux, les poils pubiens permettent donc également de pimenter la vie sexuelle et booster la libido.