Les 21 faits surprenants inconnus sur les services secrets américains.

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Dans le monde du cinéma, les services secrets sont tous connus dans leurs costumes noirs équipés des lunettes de soleil et des écouteurs.

Par ailleurs, ces personnes cachent de vrais mystères dans leur travail. Alors, voici quelques faits étonnants sur cette organisation mystérieuse.

Quand il est question de services secrets, on pense souvent à une centaine de soldats. Outre, cette organisation dispose de 6 500 membres environ.

À part le président, ces gens sont aussi responsables de la sécurité de plusieurs personnes comme leurs familles, les anciens présidents et les invités de marque de ces derniers.

Comme tous les domaines professionnels, les services secrets disposent aussi de leur propre hiérarchie. Dans un premier temps, ils travaillent dans un bureau pour une durée de 4 à 7 ans. Puis, ils sont évalués avant d’être promus à un poste supérieur.

Les formations sont les plus importantes dans le métier de service secret. Avant d’aller sur le terrain, ils sont tous soumis à quelques scénarios équivalents à des fusillades. Des armes ont été spécialement conçues pour cet effet.

Pour être entièrement polyvalents, les agents disposent de quelques notions en médecine. Le service a été initié pour rester au calme dans une situation de sauvetage de vie avant l’arrivée d’une ambulance ou son arrivée à l’hôpital.

Dans le même contexte de la médecine, les agents sont aussi équipés de sang supplémentaire pour le président. Cette option a été conçue pour ne pas prendre le risque avec les donateurs.

Dans cette image, nous voyons un bunker souterrain dans les montagnes. Cette forteresse est utilisée pour dissimuler un représentant du gouvernement lors de la réunion des fonctionnaires.

Comme dans les films, les agents secrets n’utilisent jamais le vrai nom des présidents. Ils utilisent des noms de code pour les distinguer les unes des autres.

À part les ressources humaines, les agents ont tous pour habitude d’utiliser quelques petits gadgets. Comme dans le bureau ovale de la maison blanche, on retrouve des capteurs dans le sol pour suivre tous les mouvements de celui-ci.

À part le travail, le service participe vaguement au passe-temps du président.

Pour une intervention médicale, le président ne peut même pas avoir des intimités avec les agents.

Pour la sécurité de la famille présidentielle, les lettres et courriers de ce dernier sont examinés par l’agence minutieusement.

La surveillance de chaque fait et geste fait partie des points forts de l’agence avec ces divers appareils et agents dans tous les coins.

Par rapport aux actions suicidaires de ces personnes dans les films, la vraie vie n’est pas toujours la même pour ces derniers face au président.

Dans le palmarès de cette boîte, il n’y a eu qu’un seul mort pendant sa fonction. Leslie Coffelt s’est fait tirer dessus le 1er novembre 1950, alors qu’il gardait Harry Truman. Ce geste était de son plein grès.

En tant que services secrets, le quartier général de ces derniers est entièrement inconnu du monde extérieur. Par contre, l’immeuble est situé à Washington dans une rue appelée H.Street

Pour les adeptes de l’histoire, l’immeuble a vu le jour lors de l’assassinat du président Abraham Lincoln. Par information, Abraham Lincoln a été tué dans la soirée du 14 avril 1865 alors qu’il se rendit dans un théâtre.

À la base, le service n’a pas été conçu pour la protection du président. Par contre, celle-ci a été chargée des contrefacteurs et des fraudes financières. Jusqu’à maintenant, l’organisation s’occupe toujours de la même chose à part la présidence.

Par rapport aux fictions des longs-métrages, les agents n’ont pas recours aux lunettes de soleil lors de leurs missions. Cet objet pourrait négliger quelques détails avec le manque de luminosité.

L’erreur est humaine. C’est ce qui explique le plus un acte des services secrets qui n’ont pas vu un homme passant au-dessus de la clôture pour assassiner le président Barack Obama.

Sur cette dernière photo, nous remarquons la position des mains des agents qui sont tous prêts à sauver leurs cibles aux moindres soucis.

Leurs mains sont toutes au niveau de la hanche pour dégainer leurs armes rapidement.