Le juge prend une décision audacieuse pour savoir qui devrait avoir le droit de garder le chien

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Juge Judy (Judge Judy) est connue pour son caractère, mais cette affaire est une classe à part.

Tout a commencé quand un homme triste a porté plainte contre une femme, le coeur brisé, affirmant que le chien qu’elle disait être le sien était en fait son chien qui lui avait été volé.

La femme a dit qu’elle avait acheté le chien, Baby Boy, à l’extérieur d’un centre commercial pour seulement 50 $. L’homme, d’un autre côté, a déclaré que Baby Boy lui appartenait.

« C’est comme mon enfant », a-t-il déclaré.

La défenderesse a montré au Juge Judy toute une série de photos et de documents pour prouver ce qu’elle avançait et elle a insisté pour dire que Baby Boy lui appartenait légalement.

Juge Judy sentait que quelque chose n’allait pas, mais elle n’arrivait pas à trouver exacement ce qui clochait dans cette affaire.

Elle a donc eu une idée de génie.

Juge Judy a décidé que la seule façon de connaître la véritable identité du propriétaire de Baby Boy était de laisser le chien le dire à la cour. C’était une décision à la fois émotionnelle et audacieuse.

Baby Boy a été amené dans la salle d’audience et il a été posé sur le sol. Il ne restait plus qu’à voir vers qui il allait se diriger en premier.

Tout le monde a gardé la silence quand Baby Boy a été amené. Le chien n’a pas attendu et il a tout de suite reconnu son maître. Mais ce n’était pas du tout la personne à laquelle plusieurs spectateurs s’attendaient!

Un moment qui a arraché une larme à plusieurs. La vidéo a été déposée sur YouTube et elle est devenue tellement populaire qu’elle a cumulé près de 2,5 millions de vues!

Il faut dire que ces moments où les animaux font preuve d’un amour indéniable et inconditionnel sont toujours touchants.

Voyez l’extrait vidéo ci-dessous

Le propriétaire était tellement ému qu’il a pleuré quand il a vu que son chien l’a reconnu! Mais quel beau moment. On ignore pourquoi la femme s’est obstinée de la sorte après avoir été démasquée, mais on ne peut qu’applaudit la juge d’avoir trouvé LA meilleure façon de régler cette histoire!