Une fillette de 4 ans meurent une semaine après s’être baignée. Les parents lancent alors une importante alerte.

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

On ne le dit jamais assez souvent, mais il ne fait jamais quitter des yeux nos enfants lorsqu’ils jouent dans l’eau.

En effet, un accident arrive si vite qu’il ne suffit parfois que de quelques secondes d’inattention avant que l’irréparable ne se produise.

Toutefois, bien des parents ignorent encore que même une fois la baignade finie, il faut continuer à garder un oeil sur ses enfants, car malheureusement, en ce qui concerne le petit Francisco Delgado III, qu’on surnomme aussi Frankie, son histoire a démontré qu’une baignade pouvait avoir de graves conséquences, et ce, avec plusieurs jours de délai.

C’était donc le 29 mai ce jour-là et le petit Frankie s’amusait à jouer dans l’eau sous le regard attentif de sa famille.

Ce jour-là, il ne s’était rien produit de particulier, mis à part que les enfants avaient eu beaucoup de plaisir à s’amuser dans l’eau.

Or, dans les jours suivants, Frankie a commencé à tousser et de toute évidence, le pauvre enfant avait probablement attrapé un mauvais rhume.

Mais près d’une semaine après sa dernière baignade, le garçon se réveille en pleine nuit, terrassé par une douleur vive. L’enfant a si mal qu’il en hurle.

Puis, quelques secondes plus tard, Frankie ne montre plus aucun signe de vie. L’enfant vient tout juste de prendre sa toute dernière respiration.

Au même moment, le père de Frankie, qui est panique totale, appelle les secours et une ambulance vient chercher l’enfant sans vie.

À l’arrivée de Frankie à l’hôpital, l’équipe médicale fait des pieds et des mains afin de réanimer l’enfant, mais en vain.

Les médecins allaient annoncer aux parents de Frankie quelques minutes plus tard qu’ils ne pouvaient plus rien faire pour l’enfant.

Les poumons du petit Frankie s’étaient remplis d’eau et le garçon était décédé d’une noyade sèche.

Il est possible de sauver une victime de noyade sèche, or il faut impérativement connaître les symptômes afin d’intervenir avant qu’il ne soit trop tard.

Les docteurs conseillent aux parents de toujours demeurer vigilants quant aux 3 signes suivants:

– Des difficultés à respirer après avoir nagé.

– Étourdissements ou fatigue soudaine

– Pertes de mémoire ou changement soudain de comportement

Si les parents de Frankie avaient su qu’ils devaient demeurer vigilants quant à ces symptômes, ceux-ci auraient probablement pu prévenir le décès tragique de leur fils.

Selon les médecins, lorsqu’un cas de noyade sèche est diagnostiqué dans des délais raisonnables, ceux-ci doivent intervenir le plus rapidement possible, car l’état de santé de la victime peut rapidement dégringoler et ainsi, causer un décès tragique.

Merci aux parents de Frankie d’avoir partagé leur histoire et voici une vidéo à ce sujet: