Le vent a tourné pour ce voleur qui tient un couteau ! | 15 septembre 2020

Le harcèlement scolaire est une plaie. Il touche beaucoup plus d’enfants que l’on imagine et peut les traumatiser.
La mère d’une petite fille de 9 ans a découvert que cette dernière était victime de camarades d’école et a décidé d’agir. Elle a posté un message sur facebook ou elle y relate les événements.

Voici son message :
« Ce n’est pas normal ! Ma fille est victime d’intimidation dans le bus continuellement par les mêmes 3 garçons depuis que nous avons déménagé à Louisburg. C’est la troisième fois qu’elle souffre de violences physiques en 4 mois.
Trop c’est trop ! Cette fois, ils lui ont volé sa bouteille d’eau et s’en sont servie pour la frapper à la tête ! Ils l’ont insultée et lui ont dit qu’elle était ‘laide’ et ‘stupide’. Les deux premières fois, on m’a dit que des caméras avaient été installées, que la scène était visionnée par le département de transport scolaire et le principal et que des sanctions allaient être prises… Ça n’a jamais été le cas !
C’est l’un des garçons qui lui a fait ça qui me l’a dit. C’est la troisième fois que cela se produit ! J’ai contacté très énervée le département des transports et leur ai dit que des actions ALLAIENT être entreprises cette fois.

Ils m’avaient dit que ce serait la dernière fois ! Mensonges ! On m’a dit que ça n’avait pas été le cas ! Ma fille de 9 ans ne mérite pas que des garçons de CM1 et de CM2 lui fassent vivre ça ! Enseignez à vos enfants à ne pas frapper les femmes ! Trop c’est trop. C’est la raison pour laquelle nous voyons tant de jeunes filles se suicider ! Elles sont intimidées ! Je ne vais pas laisser cela arriver à mon enfant à nouveau ! Louisburg a besoin de se lever contre ça et d’arrêter ça maintenant ! Sinon, je contacte les chaînes d’information locales et je m’assurerai que ma fille obtienne justice ! »
Le message de cette maman est devenu viral sur le réseau social et dans les médias
Certains critiquent le fait de dénoncer sur internet des jeunes de la sorte.
Mais il reste très important de partager un maximum pour sensibiliser les gens à ce fléau !

Fermer