Bébé mort étouffé au CPE: les parents expriment leur peine sur Facebook | 9 janvier 2020
Il y a quelques semaines, le petit Caleb avait célébré son 1er anniversaire en compagnie de ses parents Jonathan Charbonneau et Fabienne Lachapelle.
GATINEAU | Une mère de famille endeuillée a demandé à son bébé de 13 mois mort étouffé en mangeant une poire à la garderie le courage de passer à travers cette terrible épreuve.
Le matin même du décès de Caleb Lachapelle-Charbonneau, Fabienne Lachapelle avait pris une photo de lui sans se douter du drame qui allait arriver quelques heures plus tard au CPE La Ribambelle de Gatineau, dont elle était la présidente.
«Le 11 mai au matin, j’ai pris une photo de toi parce que je te trouvais tellement beau! Je n’aurais pu imaginer que ce serait ta dernière photo… que tu mangerais un morceau de poire, qui ne passerait pas, que tu arrêterais de respirer… que ton cœur allait arrêter de battre…
Le petit Caleb, photo prise le matin avant la tragédie.
Ma vie a basculé. Je t’aime tellement
Caleb! Donne-moi la force de passer au travers», a écrit Fabienne Larochelle sur sa page Facebook.
Le père du bébé a également témoigné du cauchemar dans lequel cette famille a été plongée mercredi un peu avant midi.
«Hier fut sans aucun doute la pire journée de ma vie… La vie de mon Caleb s’est envolée. Je suis tellement attristé par son départ. Sache Caleb que tu seras toujours mon rayon de soleil, mon petit bonhomme de vie préféré. Tu me manqueras chaque jour de ma vie. Ton papa qui t’aime», a écrit Jonathan Charbonneau.
Réanimation
L’éducatrice qui était sur place a tenté des manœuvres de réanimation et les services d’urgence également. Mais ça n’a pas été suffisant pour sauver l’enfant.
«Tout porte à croire qu’il s’agit d’un tragique accident», a affirmé la police de Gatineau, qui mènera tout de même une enquête.
Au moment du drame, il y avait huit éducatrices pour 39 enfants dans l’établissement. Toutes les éducatrices avaient suivi des cours de premiers soins il y a à peine un mois et demi.
«Tout le monde est sous le choc. C’est beaucoup d’émotions. On vit ça du mieux qu’on peut», a dit Isabelle Laporte, vice-présidente du conseil d’administration.
Le CPE était fermé jeudi. Une aide psychologique a été offerte aux éducatrices et aux autres parents.
Loterie
Selon Claude Séguin, directeur en formation chez Gestion Paramédical, l’obstruction totale des voies respiratoires est très rare. «J’ai hâte de voir l’enquête du coroner, parce que l’obstruction totale, sur un enfant comme sur un adulte, c’est comme gagner à la loterie, c’est très rare. J’ai été paramédic pendant 37 ans, j’ai rencontré une seule fois un cas d’obstruction totale des voies respiratoires».
Les bébés peuvent manger des poires crues et mûres dès l’âge de 9 mois.
source:journaldemontreal.com

Fermer