Cette histoire prouve une nouvelle fois qu’il ne faut jamais abandonner dans la vie. | 16 mars 2019


Cette histoire prouve une nouvelle fois qu’il ne faut jamais abandonner dans la vie.

Ce qui ne tue pas nous rend plus forts, malgré la souffrance.
Ces futurs parents étaient devant un choix extrêmement difficile, et ils ont décidé, sans tenir compte de l’avis médical, de faire naitre cet enfant.

Et vous, vous auriez fait la même chose ?
Une terrible nouvelle
Pendant sa grossesse, Holly Hodgson a découvert que son fils Teddy, avait un défaut de naissance, le laparoschisis.

Il s’agit d’une malformation caractérisée par une fente de la paroi abdominale. Entre d’autres termes, il n’y a rien qui retient les intestins à l’intérieur du corps du bébé

Les échographies sont très claires, et le médecin annonce à Holly qu’elle va devoir avorter.

Mais les parents vont s’informer sur internet et découvrent que 95% des nourrissons victimes de cette malformation survivent après l’accouchement.

Ils choisissent donc de garder l’enfant, et de prendre le risque.

Le jour de la naissance
Teddy est né le 14 décembre, dans des conditions difficiles effectivement.

Il était prématuré et son trop petit intestin ressortait totalement de son corps.

Mais les médecins l’ont directement pris en charge.

L’équipe de l’hôpital a pris soin de Teddy pendant 2 semaines afin de s’assurer que tout allait bien, et que ses intestins grandissent sans difficulté.

Ensuite, ils ont opéré le bébé afin de remettre ses organes en places dans les meilleures conditions.


Et s’ils avaient obéi ?
Évidemment, une des premières choses qui scandalise ces parents, c’est qu’ils ont failli ne jamais voir le visage de leur enfant.

« Cela me rend malade et en colère quand je me rends compte de ce qu’il nous a demandé de faire. » Raconte la maman.

« Il est si heureux aujourd’hui, il adore faire des grimaces et parler aux gens.

Il sourit même aux personnes qu’il ne connait pas, c’est très mignon. » Poursuit-elle.

Tout est bien qui finit bien, même s’ils se posent toujours des questions sur ce médecin qui leur a conseillé le pire.

Car depuis lors, il ne s’est pas excusé, leur souhaitant seulement d’être heureux….

Fermer