Des filles sont entrain de mourir dans une maison en feu, ce que fait ce garçon est juste génial !

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici
Des filles sont entrain de mourir dans une maison en feu

En France, un incendie domestique a lieu toutes les deux minutes tandis qu’un sur quatre intervient à la suite d’un accident électrique. Cela équivaut à 263 000 incendies domestiques par an qui entraînent notamment une centaine de décès et environ 10 000 blessés. La majeure partie de ces incendies, environ 70%, ont lieu la nuit.

Les incendies domestiques surviennent souvent à la suite d’une installation électrique précaire, essentiellement en hiver lorsque les chauffages sont allumés. En plus d’un risque d’incendie, il y a aussi le risque de s’empoisonner au monoxyde de carbone. Lorsqu’une pièce est envahie par le feu, sa température peut atteindre jusqu’à 600°C en trois minutes.

De nombreuses personnes périssent à la suite d’un incendie, mais heureusement un grand nombre en sort indemne grâce à l’intervention des pompiers ou encore celle de bons samaritains.

C’est le cas de deux sœurs qui ont failli mourir durant un incendie qui s’est déclenché chez elles lorsqu’elles étaient petites. Grâce au courage et à la persévérance d’un de leurs voisins, elles ont survécu.

Le 21 décembre 1951, à Newfoundland au Canada, Margaret Fowler et sa sœur Barbara Earle étaient toutes petites quand elles ont frôlé la mort. Leur maison s’est retrouvée en feu et à l’époque leur grand-mère se trouvait également dans la maison avec elles.

Des filles sont entrain de mourir dans une maison en feu1

Le 20 Décembre 1951 au matin, Kip Malone se rendait à pied au supermarché à Newfoundland pour acheter du beurre à sa mère. Sur le chemin, Kip a remarqué une maison en feu. Une grand-mère le suppliait en criant du dernier étage de la maison en flammes « sauvez les enfants ! ». Kip a alors couru vers la maison et a trouvé une petite fille terrifiée âgée de 5 ans.

Tandis qu’elles se battaient pour survivre, un jeune homme âgé de 12 ans, Ed « Kip » Malone, revenait du supermarché où il est allé acheter du beurre pour sa mère. Après avoir entendu l’appel à l’aide de la grand-mère qui était dans tous ses états et qui criait depuis le troisième étage, il a décidé d’y répondre de manière héroïque ! Il s’est précipité dans la maison en feu et a trouvé seulement une petite fille lorsqu’il s’est rendu à l’étage. Seulement celle-ci a catégoriquement refusé de quitter la maison sans sa sœur et a supplié Ed de la sauver également.

Kip s’est alors mis à la recherche de la deuxième petite fille et l’a trouvée allongée dans son lit. Il a réussi à sortir les deux sœurs de la maison mais malheureusement il n’a pas pu intervenir à temps pour sauver leur grand-mère.

Après cet incendie, Kip n’a jamais eu l’occasion de revoir les deux sœurs et peu de temps après il a déménagé en Ontario. Il n’a jamais cessé de penser à elles et s’est toujours demandé ce qu’elles étaient devenues.

Quarante ans plus tard, Kip a décidé de revenir à Newfoundland avec sa famille mais il était loin de s’imaginer que le retour aux sources allait susciter en lui un tel sentiment de nostalgie.

Peu de temps après avoir emménagé, la voisine leur a rendu visite pour leur souhaiter la bienvenue, ce qui semblait être une rencontre tout à fait normale et cordiale était en fait des retrouvailles.

L’histoire de l’incendie a été racontée par Kip par hasard, et c’est à ce moment précis que Margaret Fowler, la voisine, a avoué être une des petites filles sauvées ce jour-là. Selon elle, ces retrouvailles étaient un véritable miracle, elle a immédiatement appelé sa sœur Barbara pour qu’elle se joigne à eux.

Cette dernière, qui est devenue grand-mère et professeur, était toute émue en voyant Kip et lui a dit que rien de tout cela n’aurait été possible sans son acte héroïque ; il était la raison pour laquelle elles étaient encore en vie.

Même si les deux sœurs ne se souviennent pas exactement de la façon dont elles sont sorties de la maison en flammes, elles ont d’abord cru à une intervention divine. Mais à la rencontre de Kip, elles avaient du mal à trouver les mots pour exprimer leur reconnaissance et leur gratitude envers ce héros des temps modernes.

Quant à Kip, il était tout simplement heureux et soulagé de voir que ces deux petites filles étaient devenues des femmes accomplies.