21 signes que des parasites vivent dans votre corps et voici comment les supprimer

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

La plupart des gens ont tendance à croire que les parasites sont plutôt liés aux pays du tiers monde. Mais la vérité est que, vous pouvez même avoir des parasites vivant dans vos intestins en ce moment ! Et, comme ils ne sont parfois pas diagnostiqués, ils pourraient être là depuis des années. Voici ce que vous devez savoir sur les parasites et comment les combattre.

Nous avons tous des parasites, il est pratiquement impossible de ne pas entrer en contact avec eux, car ils sont présents aussi bien dans notre nourriture que nos tapis. Cependant, avoir des parasites ne signifie pas nécessairement qu’ils vous affectent négativement.

Qu’est-ce qu’un parasite ?

Selon Centers for Diseases Control and Prevention : «Un parasite est un organisme qui vit sur ou dans un organisme hôte et obtient sa nourriture de ou au détriment de son hôte».

En fait, les parasites existeront toujours, ils font partie du cycle de la vie de la nature. Pourtant, même les individus en bonne santé en ont. Ce que nous ne voulons pas, c’est une infection parasitaire.  Afin de les garder à distance, nous devons donc pratiquer une bonne hygiène – en commençant par nos maisons. Sachez que les parasites adorent les déchets et se nourrissent  de tout ce qui se dégrade. Si vous laissez les choses devenir trop incontrôlables, vous êtes probablement en train d’adresser une invitation ouverte à ces invités indésirables.

Quels sont les différents types de parasites ?

Ascaris : Ce type de parasite peut pondre 200 000 œufs par jour et atteindre 4,57 m de long. Les symptômes sont : une gêne abdominale supérieure, de l’asthme, de l’insomnie, une appendicite, une péritonite, de la fièvre, une perte de poids et des éruptions cutanées dues aux sécrétions ou aux déchets produits par les vers.

Ankylostome : Ce parasite afflige plus de 700 millions de personnes. L’infection par l’ankylostome induit un mélange complexe de réponses immunitaires protectrices de l’hôte et pathologiques. Les larves d’ankylostomes pénètrent dans la peau. Lorsque les ankylostomes atteignent l’âge adulte, ils peuvent affaiblir la force, la vitalité et le bien-être général du corps humain.

Les oxyures : Une infection par les oxyures touche un enfant sur cinq. Les symptômes peuvent inclure des démangeaisons et une irritation de l’anus ou du vagin, des troubles digestifs, de l’insomnie, de l’irritabilité ou de la nervosité.

Trichocéphale : Ces infections sont estimées à plusieurs centaines de millions dans le monde. Les symptômes des trichocéphales sont des selles sanglantes, des douleurs au bas-ventre, une perte de poids, un prolapsus rectal, des nausées et une anémie.

Ténias : Ceux-ci peuvent atteindre 20 mètres de long et vivre dix ans dans l’intestin d’une personne. Certains ténias peuvent pondre jusqu’à un million d’œufs par jour.

Les vers plats : Ceux-ci se trouvent dans la vessie, le sang, le foie, les poumons, les reins et les intestins. Ils peuvent causer une maladie grave du tractus gastro-intestinal et de la vessie.

Signes que vous pourriez avoir une infection

Certaines personnes peuvent ne présenter aucun symptôme d’infection. Pourtant, ce sont quelques-uns des symptômes les plus couramment associés à une infection parasitaire :

  • Troubles de l’humeur
  • Fortes envies pour les aliments transformés et sucrés
  • Anémie ou carence en fer (les vers peuvent provoquer une perte de sang suffisante pour provoquer une anémie ou une carence en fer)
  • Saignement des gencives
  • Maux de tête
  • Anxiété
  • Nervosité
  • Allergies alimentaires
  • Sensibilités alimentaires
  • Perte d’appétit
  • Fatigue chronique
  • Problèmes digestifs persistants (crampes, ballonnements, gaz, etc.)
  • Problèmes de respiration
  • Démangeaisons – en particulier autour de la bouche, du nez et de l’anus
  • Problèmes de mémoire
  • Perte de poids
  • Insomnie
  • Prolapsus rectal
  • Fièvre
  • Eruptions cutanées
  • Péritonite
  • Selles sanglantes

Utilisez ces herbes pour tuer les parasites :

Les graines de papaye :

Les graines de papaye contiennent un alcaloïde antihelminthique appelé carpaine qui aide à lutter contre les vers intestinaux et les parasites amibiens.

Les graines de concombre

Les graines de concombre peuvent être utilisées comme étant un traitement naturel pour aider à éradiquer le ténia dans le tube digestif.

Le curcuma

C’est peut-être l’un des aliments les plus puissants et utiles pour à peu près tout. Il possède des propriétés puissantes : c’est un anticancéreux, anti-inflammatoire, cicatrisant, antihelminthique, et un purificateur global du corps.

 Le gingembre

Un membre de la famille au curcuma, le gingembre a beaucoup de qualités similaires. Il augmente également la circulation et aide à lutter contre tous les problèmes digestifs. Il est particulièrement bon pour les gaz et les nausées associés à la mort des parasites. Il améliore également la production d’acide gastrique, qui aide à éliminer les parasites et nous protège contre l’infection en premier lieu.

Pour éviter une infection à cause des parasites, vous aurez besoin d’être stratégique et de rendre votre corps en bonne santé afin qu’il devienne un milieu de vie inadéquat pour eux. En fin de compte, souvenez-vous que  votre véritable défense est d’avoir un corps alcalin qui est bien oxygéné avec un système immunitaire fort et un tube digestif sain.