Les médecins mettent en garde les parents contre ce nouveau défi dangereux des ados sur les réseaux sociaux

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Plusieurs années après la démocratisation d’internet et l’apparition des réseaux sociaux, nombreuses ont été les tendances qui ont gagné les foules avec un impact considérable sur ces dernières, touchant les personnes de tout âge. Mais il y a des modes qui voient le jour sur les réseaux sociaux et qui sont malheureusement répréhensibles, mettant en avant des défis particulièrement dangereux.

Un défi devenu très vite viral et populaire parmi les plus jeunes

Les médecins mettent en garde les parents contre ce nouveau défi dangereux

C’est ce qu’on appelle « le défi du sel et de la glace », une tendance qui a vu le jour en 2012. Ce défi consiste à se mettre du sel et de la glace sur la peau, puis d’attendre et de voir pendant combien de temps nous sommes capables de supporter la sensation de brûlure.
Les vidéos faisant la promotion de ce jeu dangereux fleurissent depuis 2012, encourageant de plus en plus d’enfants à se jeter dans la gueule du loup en se livrant à ce divertissement inutile et dangereux. Certes, le jeu associant le sel et la glace peut paraitre totalement inoffensif mais en réalité, ces deux substances réunies peuvent faire beaucoup de dégâts.

Les médecins mettent en garde les parents contre ce nouveau défi dangereux

Le souci est que les participants ne connaissent pas les dommages qu’ils subissent tant que la douleur n’est pas trop grande. Sachant qu’un tel procédé donne essentiellement une sensation de gelure et que les brûlures causées peuvent, quant à elles, être encore plus graves que celles du 3ème degré.
Brian Wagers, pédiatre, explique le danger d’une telle pratique : « En faisant une chose pareille, la peau de l’endroit visé se transforme tout simplement en cuir, ce qui signifie que vous perdez les vaisseaux sanguins qui s’y trouvent ainsi que toute sensation suite à la mort des terminaisons nerveuses. Vous pourriez même ne plus avoir de cheveux à certains endroits du corps. »

Les médecins mettent en garde les parents contre ce nouveau défi dangereux

Des dizaines d’enfants anglais ont été hospitalisés. Des écoles et des organismes médicaux ont alors décidé de tirer un signal d’alarme quant au danger de cette pratique et d’émettre un avertissement.

Sel et glace, une combinaison dévastatrice

C’est pour cette même raison que l’on utilise le sel afin d’accélérer le processus de fonte de la neige sur les routes. Sachant qu’une eau pure se met à fondre à partir de 0 degrés, le sel lui, est capable de baisser la température de fonte de l’eau pour la fixer entre 0 et -20 degrés.
Il suffit d’un sel de table comme celui que l’on utilise chez soi pour déclencher cette réaction chimique selon laquelle les atomes de chlore et de sodium composant le chlorure de sodium (le sel), s’infiltrent parmi les molécules d’eau liquide afin de déstabiliser le processus de cristallisation qui consiste à un passage de l’eau vers l’état solide.
Et c’est durant l’interaction des atomes de l’eau et des ions du grain de sel qui est assez rapide et violente, que surviennent les brûlures et les dégâts sur la peau.

Quelques conseils adressés aux parents afin qu’ils évitent ce danger à leurs enfants

  • Interdisez  à vos enfants de renoncer à ce genre de jeux et n’hésitez pas à leur montrer des photos, révélant les conséquences de ces actes irresponsables.
  • Gardez un œil sur les éventuelles marques étranges sur le corps de vos enfants et leurs amis. Si leurs amis le font, faites alors preuve de vigilance et proposez-leur des activités moins dangereuses, plus amusantes et constructives.
  • Si vous avez affaire à une personne blessée suite à ce défi, appliquez de l’eau sur la zone affectée pendant dix minutes. N’utilisez surtout pas de baumes ni de crèmes, sous peine d’aggraver les choses. Si la blessure semble horrible et profonde, contactez immédiatement un hôpital ou une ambulance, car une infection peut vite se produire.
  • Tâchez surtout d’être proactif, parlez à vos enfants et gardez un œil sur ce qu’ils font. Ils pourraient ne pas réaliser à quel point cette activité est dangereuse.