Les Bracelets Rouges: Trois anecdotes invraisemblables de cette nouvelle série

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Les Bracelets Rouges: Trois anecdotes invraisemblables de cette nouvelle série

Les Bracelets Rouges est une nouvelle série proposée par TF1. On y retrouve Audran Cattin, Tom Rivoire, Esther Valding, Louna Espinosa, Azize Diabaté Abdoulaye et Marius Blivet dans les rôles principaux, mais aussiavec Michaël Youn et Camille Lou. Voici trois anecdotes, qui vont vous convaincre de voir la série.

Une histoire authentique

Albert Espinosa est un écrivain et scénariste très célèbre en Espagne. La série est inspirée d’une partie de sa vie. Il a vécu la majorité de sa jeunesse dans un milieu l’hospitalier où il a dû faire face à plusieurs cancers et a été amputé d’une jambe et un poumon. Si la série parait si authentique, c’est en raison de son expérience liée à sa vie.

Une histoire déclinée mondialement

Le titre de la série diffusé à travers le monde. Ainsi, la chaîne catalane en 2011, TV3 a diffusé “Polseres vermelles” (Les Bracelets rouges en VF) et diffusée chez nous sur Numéro 23. LesEtats Unis ont également proposés (Red Band Society), ainsi que l’Italie (Braccialetti Rossi), le Chili (Pulseras Rojas), le Pérou (Pulseras Rojas), l’Allemagne (Club der roten Bänder) et la Russie/l’Ukraine (Krasnye braslety) qui ont apprécié l’histoire vraie qui en découle. Et à coup sûr, la série afait un véritable carton dans tous ces pays.

Une série qui a ému Michaël Youn

A travers la série, Michaël Youn joue le rôle d’un père dont la petite fille est atteinte d’une grave maladie. Un rôle “contraire” à ce qu’il a l’habitude de jouer. L’acteur a également déclaré: “Mon agent m’a appelé pour me dire que TF1 préparait une série qui se déroulait dans les hôpitaux. J’ai lu les six scripts dans la journée. J’étais sans voix, en larmes. Ça ne m’arrive jamais de lire une histoire et de me projeter au point de me retrouver dans cet état. J’ai dit oui tout de suite à cette aventure. (…) Je devais jouer un médecin mais j’en parlais avec tellement de coeur – je suis papa d’une fillette de six ans donc je me suis beaucoup identifié – qu’on m’a proposé le rôle du père de cette malade du coeur.”

Et depuis il indique avoir changé sa vision des choses : “J’étais déjà assez parano par rapport à elle mais on ne sort pas indemne d’une projection des Bracelets rouges et encore moins du tournage: le soir, quand on rentre à la maison, on ne serre pas ses enfants de la même façon. Même si ça ne m’a changé que de 1 %, je ne vois plus ma mort à moi, la maladie, ma vie de famille de la même façon…”

Quand on vous dit qu’il s’agit d’une série exceptionnelle…