Voici le secret des militaires pour s’endormir en deux minutes

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Selon l’association Française des Intolérants au Gluten, 1 personne sur 100 peut développer la maladie cœliaque en Europe. Par ailleurs, seulement 10 à 20% des cas sont diagnostiqués en France, car plusieurs formes d’intolérances tendent à se confondre avec d’autres maladies, et passent donc inaperçues. Nous vous présentons dans cet article les 8 signes alarmants d’une intolérance au gluten.

Qu’est-ce que la maladie cœliaque ?

La maladie cœliaque résulte  de l’incapacité ou de la difficulté à digérer le gluten , une protéine présente dans le blé, le seigle et l’orge.

Selon Celiac Disease Foudation, c’est une maladie auto-immune grave qui peut survenir chez les personnes génétiquement prédisposées, lorsque l’ingestion de gluten entraîne des lésions dans l’intestin grêle.  Cette maladie peut entraîner d’autres problèmes de santé graves comme le diabète de type I, la sclérose en plaques, la dermatite herpétiforme, l’anémie, l’ostéoporose, l’infertilité et les fausses couches, etc.

Les 8 signes alarmants d’une intolérance au Gluten

  1. Problèmes digestifs 
gluten

Les problèmes digestifs associés à l’intolérance au gluten comprennent les gaz excessifs, les ballonnements, la constipation et les diarrhées fréquentes. Cependant, outre ces malaises abdominaux, les cellules de l’intestin sont également endommagées, ce qui entraine une malabsorption des vitamines et des minéraux.

  1. Vertiges 
gluten

L’intolérance au gluten peut provoquer des étourdissements et des confusions mentales. Cela s’explique par le fait que les anticorps produits lors de l’ingestion du gluten, attaquent le cervelet, qu’est la partie du cerveau responsable de la coordination.

  1. Changements d’humeur 
gluten

Selon le Dr De Latour, les changements d’humeur, la dépression et / ou l’anxiété après avoir consommé des aliments contenant du gluten, constituent un symptôme chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque.

Dans ce sens, une étude publiée dans Alimentary Pharmacology & Therapeutics en 2014 a révélé que les personnes intolérantes au gluten ont signalé une dépression accrue, après seulement trois jours de consommation de gluten.

  1. Maux de tête 
gluten

Une étude publiée dans la revue médicale Headache a révélé que 56% des personnes sensibles au gluten et 30% des personnes atteintes de la maladie cœliaque souffraient de maux de tête chroniques.

  1. Des problèmes de peau
gluten

Les personnes sensibles au gluten souffrent généralement des problèmes de peau, à savoir les démangeaisons, une peau très sèche et squameuse, des éruptions cutanées, l’acné et des plaques d’eczéma.

  1. Fibromyalgie 
gluten

La fibromyalgie se caractérise par une douleur chronique au niveau des muscles, des ligaments et des tendons. Par ailleurs, bien qu’elle soit liée à de nombreux facteurs, et que son origine n’est pas souvent bien définie, les experts pensent que l’élimination du gluten du régime alimentaire peut aider à maîtriser ces symptômes.

  1. Fatigue chronique 
gluten

Selon le Dr De Latour, le régime alimentaire est l’un des facteurs les plus importants de votre niveau d’énergie. De nombreuses personnes atteintes de maladies cœliaques déclarent que leur énergie a monté en flèche après avoir abandonné le gluten.

  1. Allergie au lactose 
gluten

L’intolérance au lactose se développe en raison de la perte de lactase, une enzyme qui digère le sucre du lait tout le long de la muqueuse de l’intestin grêle.

Mise en garde

  • Il est à noter que le seul remède pour la maladie cœliaque est un régime alimentaire sans gluten.
  • Même si vous ne présentez aucun de ces symptômes, il est fortement recommandé de varier votre régime alimentaire, car la consommation excessive du gluten peut entraîner de graves complications à long terme.
  • Il est primordial que votre régime sans gluten soit équilibré, sain et varié. Il est facile de nos jours de trouver une kyrielle de gammes d’aliments sans gluten.