Vous pourriez bientôt boire du « Coca-Cola » infusé au cannabis

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

De nombreux débats ont eu lieu ces dernières années autour de la question de la légalité du cannabis entre les partisans de l’idée et ses détracteurs. Plusieurs études ont permis de démontrer les différentes vertus médicinales de cette plante très souvent perçue comme une simple drogue. D’ailleurs, un article publié dans le journal le figaro, informe que la société « Coca cola » est en pourparlers avec le groupe canadien « Aurora Cannabis », en vue de commercialiser une boisson infusée au cannabis.

Coca-Cola et drogue, une histoire vraie mais peu connue

En Mai 1886, à Atlanta, en Géorgie. Le pharmacien John Pemberton a commencé à vendre les toutes premières bouteilles de la nouvelle boisson médicinale qu’il venait d’inventer dans le but de se défaire de sa dépendance à la morphine. Il l’avait avant tout commercialisée comme une boisson tonique pour le cerveau et les nerfs, et lui a donné le nom de « Coca-Cola » en raison de ses deux ingrédients principaux, à savoir la caféine issue des noix de cola et la cocaïne.

Malheureusement, sa boisson n’a pas du tout eu l’effet escompté.  Deux ans plus tard, il a décidé de vendre les droits de sa formule sachant que la société acheteuse s’est soumise à l’opinion publique en réduisant le taux de cocaïne dans la boisson en l’an 1929.

Mais aujourd’hui, après avoir été vue comme un symbole mondial de l’obésité pendant 130 ans, la plus grande société de boissons gazeuses au monde serait tentée de faire un retour aux sources, mais avec une méthode tout à fait différente. La compagnie « Coca-Cola » serait en effet en pourparlers sérieux avec « Aurora Cannabis Inc. », en vue de produire des boissons infusées au cannabis.

Depuis que le Canada a procédé à la légalisation du Cannabis à des fins récréatives (usage personnel), plusieurs entreprises locales se sont lancées dans des marchés tout à fait nouveaux en rapport direct avec cette plante en l’incorporant dans la nourriture comme les brownies, les barres protéinées ou dans des boissons, comme c’est le cas pour la bière au cannabis. Un nouveau champ d’activité qui représente une réelle aubaine pour les multinationales qui font depuis quelques années face à une stagnation des ventes, d’ailleurs, Coca-Cola n’est pas la seule société intéressée, puisqu’il y a aussi d’autres compagnies productrices de boissons alcoolisées qui suivent l’affaire de très près.

Vendre une boisson en la présentant comme un médicament

La célèbre multinationale commencerait tout d’abord la conquête de ce nouveau marché au Royaume-Uni et se concentrerait sur les avantages médicinaux du cannabidiol (CBD) qui est un composant du cannabis capable de soulager certaines douleurs et inflammations, mais qui n’a aucun effet psychoactif.

Un partenariat entre « Coca-Cola » et la compagnie albertaine canadienne « Aurora Cannabis » serait du coup une nouvelle de grande importance, puisqu’un tel accord signifierait que ce sera le premier grand producteur de boissons non alcoolisées à introduire le marché du cannabis. Les négociations sont néanmoins gardées secrètes puisqu’il paraît, selon le porte-parole de « Aurora Cannabis » que la société n’a pas pour habitude de se prononcer au sujet de projets en cours de développement. Leur intention d’intégrer le marché des infusions est cependant évidente.

Il semblerait même que le producteur canadien n’ait pas que « Coca-Cola » comme unique potentiel partenaire pour ce type de produits, ce qui fait qu’il demeure probable que ces négociations n’aboutissent pas.

Dans un communiqué officiel, la compagnie Coca-Cola a déclaré : « Aux côtés d’autres producteurs dans le domaine des boissons, nous surveillons tous la croissance du marché du CBD non-psychoactif puisque ce dernier a tout à fait le potentiel de devenir populaire à travers le monde… Les choses évoluent rapidement mais aucune décision n’a été prise pour l’instant. »