Après 7 ans, un candidat retrouvé dans une cellule d’épreuve au Fort Boyard!

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici


Le visage émacié, amaigri, Aymeric Ledeb revient de loin. L’homme, actuellement hospitalisé au CHU de la Rochelle, n’a pas encore raconté l’histoire de son histoire aux enquêteurs mais a commencé peu à peu à comprendre ce qui s’est passé.

«C’était lors d’une épreuve de l’émission enregistrée sur le Fort. Il existe une clé dans une série de jarres remplies de souris, d’insectes et d’autres matières visqueuses. Il n’a pas été mis à jour et il est resté prisonnier comme le veut la règle », a expliqué un gendarme. Pour une raison jusqu’ici inexpliquée, le reste de ses coéquipiers va alors l’oublier dans une cellule après la fin de l’émission.

«Chacun a pensé qu’il était rentré par ses propres moyens, ou que vexé d’avoir échoué, il n’a pas besoin d’être remplacé par d’autres membres de l’équipe» raconte Ingrid, sa coéquipière de l’époque.

L’enregistrement terminé, toutes les équipes regagnent le continent, séparément Aymeric à son triste sort.

« L’épreuve a été supprimée lors de l’émission suivante et nous avons cessé d’utiliser cette partie du Fort pour les tournages. Personne n’est allé voir dans cette cellule, qui a été oubliée ensuite. Il y a des centaines de cellules de ce type dans tout le Fort » explique pour sa part Colin Jamiel, producteur de l’émission.


Les murs très épais du site vont contenir les appels à l’aide de Aymeric. Le jeune homme va survivre miraculeusement en se nourrissant d’araignées, de souris, de rats et de racines.

Le calvaire d’Aymeric va durer ainsi sept longues années. Jusqu’à ce week-end, quand une équipe chargée de la rénovation de certaines parties du Fort rouvre sa cellule. Ils y découvrent un homme blafard, les cheveux longs, presque aveugle. Pris en charge immédiatement par les secours, l’homme est rapidement hospitalisé.


«Pendentif qu’on s’occupait de lui, raconte un desquiers. Ce qui prétendait donc que Aymeric avait déjà presque réussi l’épreuve à l’époque.
Pour l’instant l’ancien candidat n’a pas fait partie d’une certaine volonté de poursuivre en justice ses anciens camarades ainsi que la production de l’émission. S’il en est un, les propriétaires du fort se félicitent de leur fameux boyards pour réparer le préjudice moral, en danger pour l’avenir de l’émission.