La Turquie envisage la castration chimique comme sanction contre les pédophiles

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

En Turquie, alors que dernièrement un enfant de 4 ans et demi a subi une agression par un homme de 20 ans, le ministre turc envisage d’ajouter la castration chimique aux sanctions destinées aux auteurs d’agressions sexuelles sur mineurs.

Cette mesure avait déjà été proposée en 2016, mais bloquée par le Conseil d’Etat, il semble qu’elle soit maintenant remise au gout du jour, ce qui risque d’en faire flipper quelques uns et c’est tant mieux.

La Turquie n’est certes pas le paradis des droits de l’homme, loin s’en faut, ceci étant toute loi visant à protéger les enfants est la bienvenue, et la castration chimique pour ce genre de type ne me semble pas être trop extrême, alors ça méritait qu’on en parle………..

 

Selon les chiffres du ministère Turc de la Justice, le nombre d’abus sexuels sur les enfants a complètement explosé en 10 ans, passant de 3 778 en 2006, à 21 189 en 2016 !

Une enfant de quatre ans et demi a subi une agression récente par un homme de 20 ans lors d’un mariage, ce qui a fait réagir la Turquie, et le gouvernement envisage donc de proposer à nouveau la castration chimique pour les pédophiles.

‘Les tribunaux décideront de la mise en oeuvre et de la durée de la castration chimique pour supprimer ou réduire le désir sexuel, nous mettrons cela en place d’ici quelques jours’ a déclaré le ministre Abdülhamit Gül.

Mais beaucoup de personnes sont contre ça sur Twitter notamment, certains définissent ça comme ‘une punition pas en phase avec les lois modernes’ et ‘qui va à l’encontre des droits de l’Homme’.

La seule solution correcte serait d’arrêter d’infliger des peines réduites dans les affaires d’abus sexuels contre les enfants.

Source : Foozine.com