David Nous dévoile l’ultime et dernier Courrier de son Papa

David Hallyday est monté sur scène pour la deuxième fois depuis la mort de Johnny. Ému, le chanteur a interprété un titre inédit dans une lettre, en hommage à son père.

Lettre à son père : le fils aîné de Johnny Hallyday en a profité pour dévoiler un titre inédit qu’il a écrit en hommage à son père, décédé des suites d’un cancer du poumon, dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier.

Alors que Sylvie Vartan signait son grand retour sur la scène du Grand Rex à Paris, David Hallyday était, ce vendredi 16 mars, en concert à Ambès, en Gironde. Comme le rapportent nos confrères du Parisien, le fils aîné de Johnny Hallyday en a profité pour dévoiler un titre inédit qu’il a écrit en hommage à son père, décédé des suites d’un cancer du poumon, dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier. Un moment d’une grande émotion qui survient au lendemain de la première audience du procès qui l’oppose à sa belle-mère Laeticia, dans l’affaire du testament de l’idole des jeunes.

« Je vais vous chanter une chanson que personne n’a jamais entendue et que j’ai envie de partager avec vous directement. Elle est très spéciale pour moi. Elle n’a que quelques jours. Elle a été composée avec mon ami Arno Santamaria à Londres, pour mon père et pour vous. J’y ai mis tout ce que j’ai pu lire dans mon cœur et dans le sien. Elle s’appelle Ma dernière lettre« , a déclaré David Hallyday face à un public particulièrement bouleversé.

Depuis la disparition de Johnny Hallyday, David serait « brisé » à en croire le témoignage de Renaud Revel, journaliste et co-auteur de la biographie Johnny, les 100 jours où tout a basculé. Une tristesse d’autant plus significative qu’il n’a pas eu la chance de lui faire ses adieux, comme le confiait sa mère Sylvie Vartan dans un entretien accordé au Parisien en février dernier : « Il a été averti par un médecin que son père était parti, il me l’a communiqué aussitôt… » la dernière lettre à son papa …

Le texte intégral de « Ma dernière lettre » par David Hallyday ♥
Puisqu’au matin il me faudra partir

Que vais-je laisser de mon nom ?

Quels mots, quelles vies faudra-t-il retenir ?

C’est vrai j’ai joué tant de partitions

J’ai souvent rêvé que je pouvais fuir

Couper l’image et le son

La peur du vide, la peur d’en mourir

Etaient plus fortes que la raison

Ce que je vous laisse

C’est juste un dernier cri

C’est ma dernière lettre

Ce que je n’ai jamais dit

Il y a des lumières qui brûlent le coeur

Même si j’ai brûlé d’envie

J’aurais aimé gommer quelques erreurs

C’est vrai

Sans cacher ce que je suis

Puisque demain je ne pourrai plus rire

Loin de ce monde pour de bon

Je voudrais qu’on me donne un dernier soupir

Juste sentir les saisons

Ce que je vous laisse

C’est juste un dernier cri

C’est ma dernière lettre

Ce que je n’ai jamais dit

Ce que je vous laisse

C’est juste un dernier cri

D’un homme sans paraître

Ce que je n’ai jamais dit

J’aime le silence

quand mes yeux se ferment

Je sens le calme et les cieux

Pour ne plus être l’ombre

de moi-même

Que je t’aime

Avant de faire mes adieux

Ce que je vous laisse

C’est juste un dernier cri

C’est ma dernière lettre

Ce que je n’ai jamais dit

Ce que je vous laisse

C’est juste un dernier cri

D’un homme sans paraître

Ce que je n’ai jamais dit

C’est juste un dernier cri

Avant le paradis

Laeticia est l’unique responsable de sa défaite médiatique contre David et Laura

Il aura suffit d’à peine un mois pour que Laeticia Hallyday se mette les fans de Johnny à dos. Depuis que Laura Smet et David ont annoncé leur intention de contester le testament du rockeur, le 12 février dernier, la mère de Jade et Joy fait l’objet d’attaques particulièrement virulentes sur les réseaux sociaux et voit son image ternie par les témoignages de l’entourage de son défunt mari. Accusée de manipulation, cette dernière préfère pourtant se murer dans le silence. Une stratégie qui lui aura finalement coûté sa réputation.

Invité à l’antenne de CNews le jeudi 15 mars, le publicitaire Jacques Séguéla a affirmé que Laeticia Hallyday avait « perdu la guerre médiatique » qui l’oppose à ses beaux-enfants depuis bien longtemps. « De ma vie de communiquant, je n’ai jamais vu une image se retourner comme ça à ce point. En 24 heures, la veuve blanche est devenue la veuve noire. C’était la femme préférée des Français, elle est devenue la femme détestée par une faute de départ tragique. Le silence est mortel dans une affaire comme ça. »


Scroll To Top