Un père de 30 ans vend sa fille de 4 ans à des prédateurs sexuels sur Craigslist

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Ils se sont échangés pas moins de 70 messages pour s’entendre sur tous les détails.

Andrew Turley, un père de 30 ans originaire de Houston, au Texas, a tenté de vendre sa fille de 4 ans à des prédateurs sexuels sur Craigslist.  

 «Jouez avec la fille à papa» était le titre de la petite annonce destinée à offrir la fillette à un pédophile en échange d’argent. 

La police a découvert l’annonce d’Andrew et des officiers ont communiqué avec lui par courriel en se faisant passer pour un acheteur intéressé. 

 Andrew leur a proposé d’avoir des relations sexuelles avec sa fille «de moins de 10 ans» et qu’il allait lui donner des somnifères pour qu’ils puissent avoir des relations sexuelles avec la fillette sans craindre de la réveiller. Andrew demandait 1000$ pour une rencontre de deux heures. 

Dans un autre courriel, le père a aussi spécifié que la fillette était trop jeune pour une pénétration, mais que tout autre acte sexuel était correct. 

 
 Au total, le père et les policiers se sont échangés pas moins de 70 messages pour s’entendre sur tous les détails. 

Quand les policiers ont amassé suffisament de preuves, ils sont allés à la résidence familiale – toujours en prétendant être un client intéressé – et ils ont trouvé la fillette sous l’influence de substances inconnues avec sa mère, en novembre 2015. 

«À l’arrivée de l’officier undercover, Andrew Turley a compté l’argent, puis il l’a escorté jusqu’à une chambre où la jeune fille était allongée dans son lit et semblait sous l’influence d’une substance inconnue», indique le rapport de police.

 «Cette affaire m’a brisé le cœur», a déclaré Stewanna Miskell, l’un des deux procureurs de l’affaire. «Un père est censé être un protecteur et non un prédateur, et les jurés ont vu le besoin de le garder hors de notre communauté.»
 Il était clair qu’Andrew Turley présentait un risque pour les autres citoyens. Il a donc été condamné à une peine de 60 ans d’emprisonnement, vendredi dernier.