Il est interdit de donner votre ticket resto à un SDF

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Les titres restaurant existent depuis 50 ans et sont utilisés par quatre millions de salariés chaque année. Les restaurant en tirent même 15 % de leur chiffre d’affaires annuel, soit environ 8 milliards d’euros par an.

Les travailleurs indépendants devraient bientôt pouvoir les utiliser aussi.

«Dans un rapport Igas-IGF de 2014, le coût de ce dispositif pour l’Etat était évalué à 940 millions d’euros , rappelle Jean-Yves Legal, responsable des affaires juridiques de Fideliance, un cabinet d’expertise comptable pour entrepreneurs.

Mais attention! Quelques règles s’appliquent.

On ne peut pas utiliser ces titres restaurant dans tous les établissements. Le salarié est limité à la zone géographique où son lieu de travail se trouve. S’il doit se déplacer dans le cadre de ses fonctions, cette zone est élargie.

Les titres restaurant ne doivent pas être utilisés en soirée, le week-end ou un jour férié sauf si vous travaillez à ce moment.

Il est possible d’utiliser plusieurs titres restaurant à la fois, mais la limite est de 19 euros par jour. Un titre restaurant vaut environ 7,90 euros en moyenne et ne permet pas que l’on vous rende la monnaie si la facture est inférieure au montant du ou des titres.

Même si vous souhaitez aider un ami, un membre de la famille ou même un SDF, il est interdit de donner un titre restaurant à une autre personne.

Il est toutefois possible d’acheter de la nourriture en grande surface s’il s’agit de denrées périssables à consommer dans l’immédiat.

Si une entreprise peut mettre en place un lieu de restaurant à l’intérieur de son bâtiment, elle peut supprimer ses titres restaurant. Une cantine interne est une option surtout envisageable pour les grands groupes d’au moins plusieurs dizaines d’employés.

Sachez enfin que vous pouvez toujours vous faire contrôler.

«Oui, notamment l’employeur et les grandes surfaces», explique Jean-Yves Legal du cabinet d’expertise comptable Fideliance. «L’inspection du travail peut ainsi récupérer des tickets restaurants dans une enseigne commerciale, afin de voir si les tickets ont été utilisés un dimanche, ou en dépassant le plafond de 19 euros. En cas de soucis, elle se tourne ensuite vers l’employeur dont le nom est indiqué sur le titre restaurant.»