Si vous voyez des petits points noirs sur les jambes. Courrez vite chez le médecin !

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Bien que rare aujourd’hui, la maladie de Lyme peut être dangereuse. Principalement causée par la piqûre d’une tique infectée, cette maladie est plus fréquente pendant l’automne et l’hiver. Pour les enfants surtout, les conséquences peuvent être dangereuses. Emmalee Setzer, une petite fille originaire d’Ohio aux États-Unis a vécu une mauvaise expérience suite à des piqûres de ces insectes.

La maladie de Lyme est une pathologie provoquée par une bactérie qui peut être transmise suite à la piqûre d’une tique qui la porte. Normalement, les organismes hôtes de cette bactérie sont certains animaux comme les oiseaux, mais quand les tiques se nourrissent de leurs dépouilles, elles sont alors contaminées.

Comment peut-on entrer en contact avec les tiques ?

Il est possible d’entrer en contact avec les tiques en touchant des feuilles d’arbre ou autres plantes, surtout pendant la saison d’automne et de printemps.

Généralement, les piqûres des tiques ne sont pas douloureuses, et passent souvent inaperçues au début. Les symptômes de la maladie de Lyme évoluent en effet, suivant différents stades. Le premier se caractérise par une éruption cutanée, suivie d’une fatigue, faiblesse et irritations des yeux. Pendant les stades suivants, le sujet peut connaitre des étourdissements ou encore la paralysie.

Il est important de savoir que toutes les tiques ne portent pas la bactérie causant la maladie de Lyme. Et même si c’est le cas, le risque de contamination est moindre quand les tiques sont enlevées entre 24 et 36 heures après leur fixation.

 C’était justement le cas d’Emmalee Setzer. L’enfant avait des piqûres de tique mais n’a heureusement pas été atteinte de la maladie de Lyme.

Témoignage

Emmalee Setzer est une petite fille originaire d’Ohio. Pendant qu’elle jouait à l’extérieur, l’enfant profitait pleinement de sa journée et se roulait dans l’herbe.

Quand elle est entrée pour faire une sieste, sa maman Beka Setzer, a remarqué des petits points noirs sur ses bras, jambes ainsi que sur son ventre.

Croyant que c’était peut-être de la poussière ou des saletés, elle a essayé de les essuyer, et c’est là qu’elle a découvert qu’il s’agissait de tiques. C’était plus exactement des tiques en stade larvaire. Beka en a enlevé 150 du corps de sa fille, avant de lui donner un bain et de bien laver ses vêtements.

Le lendemain, l’enfant s’est réveillée avec une légère fièvre et un ganglion gonflé. Beka a immédiatement emmené sa fille chez le médecin, qui lui a administré des antibiotiques. Il a aussi effectué les tests nécessaires pour s’assurer qu’elle n’a pas contracté la maladie de Lyme.

Pour alerter les autres parents, la maman a publié une photo de quelques parties du corps de sa fille sur Facebook, en expliquant la situation et en donnant des informations importantes sur le danger des tiques. Son post a été partagé près de 567 000 fois.

La maman a expliqué comment enlever les tiques et ceci en utilisant une pince à épiler, en veillant à tirer vers le haut. Il faut par la suite jeter les tiques aux toilettes et tirer la chasse. N’essayez surtout pas de les écraser avec vos doigts.

Aujourd’hui, Emmalee se porte très bien et ne souffre heureusement pas de la maladie de Lyme.

Beka a tenu a publié les photos de sa fille sur Facebook et a partagé son expérience afin de prévenir les autres parents et les sensibiliser quant à la gravité de ce problème.