Agés de 8 et 9 ans, ils ne finissent pas leurs devoirs, leur maître les oblige à sortir nus dans la rue

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici


Certes, les enfants sont parfois les cibles de violence de la part d’adultes, qu’il s’agisse de leurs parents, d’un membre de leur famille, mais aussi de leur nounou ou encore de leur professeur. Vous avait d’ailleurs parlé de ce fait divers des plus atroces qui a eu lieu aux Etats-Unis dans une garderie. Une puéricultrice s’occupait d’enfants en bas âge, de 16 mois à 2 ans et organisait des fight-club pour bébés en les forçant à se battre entre eux, tout en les frappant en parallèle. Cette fois, c’est à Malwani, en Inde, que deux garçons âgés de 8 et 9 ans en ont fait les frais avec leur maître d’école. N’ayant pas pu finir leurs devoirs, ils ont été punis pas leur professeur d’une manière des plus humiliantes.


Âgés de 8 et 9 ans, ils ne finissent pas leurs devoirs et sont obligés de sortir nus dans la rue !

Les événements ont eu lieu vendredi dernier à Malwani, en Inde à l’école Shree Tutoriels. Saroj Nair, un maître d’école a commencé son cours et s’est alors rendu compte que deux élèves n’avaient pas fini leurs devoirs. Énerve, il a décidé de chasser les deux garçons, âgés de 8 et 9 ans, de la classe. Sauf que la punition ne s’est pas arrêtée là puisque Saroj Nair a manifestement eu envie de les humilier afin que les deux garçons ne refassent pas la même erreur.

De ce faut, le maître d’école les a alors forcés à se déshabiller, puis à sortir nus dans la rue pendant de longues minutes. Humiliées, les deux petites victimes ont été filmées par des témoins, en larmes et dévêtus contre un mur. La vidéo de cette humiliation a très vite fait le tour des réseaux sociaux, provoquant un véritable engouement de la part des internautes, qui ont d’ailleurs demandé l’arrestation du maître d’école. Très vite, les parents des deux garçons ont été mis au courant de cette punition et ont félicité le professeur. Ce dernier a été arrêté par les autorités.