Cette fille de 13 ans a inventé un truc incroyable pour sa grand-mère qui peut aussi aider 47 millions de personnes

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Découverte en 1906, la maladie d’Alzheimer continue toujours de faire des victimes et causer beaucoup de souffrances. Selon World Alzheimer Report 2016, 47 millions de personnes souffrent de cette maladie dans le monde.

L’Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative qui détruit les cellules du cerveau et cause des troubles de la mémoire et de la pensée. Une petite fille de 13 ans, dont la grand-mère souffrait de cette maladie, a eu l’idée de créer une application pour pouvoir communiquer et parler avec elle. Cette invention permettra aux personnes atteintes d’Alzheimer d’utiliser la technologie mobile et de mémoriser des moments qu’elles pourront oublier très rapidement à cause de leur maladie.

Une application pour les personnes atteintes d’Alzheimer :

Cette maladie détruit la vie de millions de personnes, mais affecte également la vie de leurs proches. La famille, les amis et tout l’entourage de la personne atteinte d’Alzheimer sont dans l’obligation de composer avec le déclin mental et physique de leur être cher.

C’est exactement ce qu’a ressenti Emma Yang, 13 ans, lorsque sa grand-mère a été diagnostiquée il y a 5 ans, de la maladie d’Alzheimer. Emma a refusé de rester les mains croisées et regarder l’état de santé de sa grand-mère se détériorer. La petite fille a décidé plutôt de trouver un moyen d’améliorer la qualité de sa vie et de celle des autres personnes atteintes de cette maladie.

fille de 13 ans

C’est lors d’une promenade pendant leur voyage à New York, qu’Emma, ​​13 ans, a remarqué que sa grand-mère avait du mal à se souvenir des noms et des âges de ses petits-enfants et commençait à oublier petit à petit des choses beaucoup plus importantes. C’est à ce moment-là que l’enfant de 13 ans avait décidé de lutter contre l’avancée de l’oubli chez sa grand-mère en utilisant son grand intérêt pour la technologie. Emma a décidé de créer une application, portant le nom de “Timeless”, pour les personnes touchées par la maladie d’Alzheimer. Selon Emma, malgré l’influence de cette maladie et ses conséquences, elles ont aussi le droit d’apprécier chaque moment de la vie.

fille de 13 ans

Avant de développer son application, Emma a parlé à 50 personnes atteintes d’Alzheimer, ainsi qu’à plusieurs experts. Ensuite, elle a commencé à travailler sur son idée et elle a même demandé une aide financière pour pouvoir la mettre en place.

L’application d’Emma a suscité l’intérêt et l’attention de plusieurs personnes et elle a été honorée lors d’un spectacle d’art à New York. Emma a également reçu une bourse de l’Institut Michael Perelstein Discover Your Passion Scholarship Fund’s, qui est également devenu le soutien financier dont elle avait besoin pour commencer son travail.

L’application est actuellement un prototype entièrement fonctionnel et qui est toujours en mode de développement. Elle comprend six fonctions et la première fonction se nomme « actualisation » et a pour but de permettre aux personnes diagnostiquées de toujours être en contact avec leurs proches.

fille de 13 ans

L’autre fonction s’appelle « identifier » et elle permet à la personne de revoir à tout moment tous les membres de sa famille, se souvenir de faits, de détails, de photos et des moments de vie.

fille de 13 ans
fille de 13 ans

Grâce à cette application, les personnes atteintes d’Alzheimer peuvent accéder à une galerie de photos des membres de leur famille et à toutes leurs informations et coordonnées.

fille de 13 ans

Les «nouveautés» et les «mises à jour» automatiques permettent à ces personnes de rester toujours au courant des événements et des faits.

fille de 13 ans

Grâce au logiciel de reconnaissance faciale intégré dans l’application, l’utilisateur peut cliquer sur une image et découvrir leur relation avec la personne figurant sur l’image.

fille de 13 ans

L’application d’Emma est une des méthodes pour freiner et réduire un peu la perte des facultés cognitives. Partagez cette histoire autour de vous pour permettre à d’autres personnes de la connaître et s’en servir. Le soutien de la famille, de l’entourage et des professionnels spécialisés est d’une grande aide pour les personnes souffrant de l’Alzheimer.  Il est même capital.