Cette puissante vitamine arrête la croissance des cellules cancéreuses. Elle est facile à trouver !

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Le bon fonctionnement de l’organisme passe principalement par l’alimentation et la consommation de nutriments bénéfiques à ce dernier, comme les vitamines. Une prise de conscience est nécessaire concernant les moyens pour entretenir sa santé grâce à l’alimentation. En effet, notre société actuelle favorise les aliments industriels, riches en sel, en gras et en sucre.

Par le biais d’un marketing bien fuselé, notre société crée des besoins alimentaires affectant notre santé et favorisant le commerce, dans le domaine pharmaceutique par exemple.

La meilleure manière de prévenir certaines maladies et d’entretenir sa santé reste donc de revenir aux fondamentaux de la nourriture, de comprendre l’intérêt de certains nutriments et aliments et de constater leur impact dans la prévention et le traitement des maladies. En effet, certaines études, par exemple, font un lien entre la vitamine D et la réduction de la croissance des cellules cancéreuses. Alors découvrez ce qu’est la vitamine D et son lien avec le cancer !

La vitamine D

En même temps vitamine et prohormone, la vitamine D est essentielle à la bonne santé des os et des dents. Elle permet de réguler le taux de calcium dans le sang en améliorant l’absorption de ce dernier à travers l’organisme et en diminuant son élimination par voie urinaire. La vitamine D comprend un ensemble de substances liposolubles, c’est-à-dire des vitamines solubles dans les graisses et qui sont stockées par l’organisme, à l’inverse des vitamines hydrosolubles. Ces substances sont nommées des provitamines et existent sous deux formes : la vitamine D2 (ergocalciférol sous forme végétale) et la vitamine D3 (cholécalciférol sous forme animale).

La vitamine D agit également au niveau des reins en permettant de récupérer le phosphore de l’urine pour le remettre en circulation dans le sang.

Une carence en vitamine D provoque des troubles de la croissance chez l’enfant, une ostéomalacie chez les adultes, c’est-à-dire que les os deviennent mous et se déforment. L’insuffisance en vitamine D participe aussi à l’ostéoporose chez les personnes âgées de plus de 60 ans.

La vitamine D étant vitale au bon fonctionnement de l’organisme, il semble qu’elle a un rôle positif dans le traitement et la prévention de diverses maladies comme le diabète, la sclérose en plaque, les maladies cardio-vasculaires, les infections virales et le cancer.

Le cancer et la vitamine D

La vitamine D est l’un des inhibiteurs les plus puissants du cancer car elle réduit la croissance cellulaire et améliore la différenciation des cellules. En effet, une carence de cette vitamine peut être en lien avec des cancers comme le cancer du côlon, de la prostate, du sein et des ovaires.

Ayant un effet sur un récepteur communiquant avec les gènes, les vitamines D (D2 et D3) contrôlent ainsi la prévention du cancer, réduisent l’inflammation, la douleur musculaire et améliorent l’humeur. C’est pourquoi une carence de cette vitamine endommage l’ensemble du corps et de l’esprit.

L’Académie de Médecine Française (AMF) recommande donc d’augmenter l’apport en vitamine D car d’après un de leurs rapports, 80% de la population occidentale est déficiente en vitamine D. L’apport journalier normal étant de 5 ug/jour soit 200 UI et les chercheurs préconisent de passer à 1 000 voire 2 000 UI.

On parle principalement de l’exposition au soleil et des suppléments pour améliorer la proportion en vitamine D mais certains aliments en contiennent énormément, découvrez-les.

Les aliments qui contiennent de la vitamine D

  1. L’huile de foie de morue

Contenant le plus de vitamine D, l’huile de foie de morue a un goût qui peut déranger. Afin de profiter de ses bienfaits sans que cela ne soit un moment désagréable, vous pouvez la trouver sous forme de gélules.

  1. Le hareng

Étant une excellente source de vitamine D, le hareng connaît une variation dans sa teneur en cette dernière selon le mode de cuisson. Ainsi pour une meilleure conservation de sa quantité en vitamine D, préférez le hareng fumé, grillé ou mariné.

  1. Les sardines 

Les sardines grillées ou à l’huile contiennent énormément de vitamine D et permettent un apport en protéines et en oméga-3 permettant le bon fonctionnement du système cardiovasculaire et cérébral.

  1. Le chocolat noir

Étant l’allié antifatigue et anti-déprime, le chocolat est connu pour contenir du magnésium mais c’est aussi une source de vitamine D. Toutefois, privilégiez un chocolat ayant 60% de cacao minimum.

  1. Les œufs 

Incontournables en cuisine, les œufs font un très bon substitut de la viande. C’est également une source de sélénium, de vitamines B2, B12 et D. La vitamine D se trouve en majeure partie dans le jaune d’œuf.