Elle pensait avoir des jumeaux mais les médecins lui ont montré quelque chose qui l’a fait pleurer

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

Lorsqu’on crée un couple avec un partenaire amoureux, on décide de divers projets d’avenir communs qui permettent d’entretenir le lien affectif sur la durée. Que ce soit le fait d’emménager ensemble ou de fonder une famille, ces projets comportent chacun leurs défis, comme le fait d’avoir des jumeaux !

En effet, l’arrivée d’un bébé, voir plusieurs, engendre des tensions au sein du couple. Les deux partenaires sont confrontés à des situations anxiogènes de part les changements hormonaux de la femme et au vu du chamboulement de leur vie quotidienne. C’est le cas de ce couple qui a dû faire face à un bouleversement assez spécial dans leur vie, voici leur histoire !

L’incroyable histoire de cette future mère :

Alexandra et Antonin Kinova, un jeune couple originaire de République Tchèque, ont déjà commencé à fonder leur famille et sont les heureux parents d’un petit garçon.

Voulant agrandir la famille et offrir un frère ou une sœur à leur aîné, Alexandra tombe enceinte. Les parents se rendent donc à l’échographie afin de voir le développement du fœtus quand ils apprennent qu’ils n’attendent pas un enfant mais des jumeaux. Bien qu’ils ne s’étaient pas préparés à ce genre de nouvelles, le couple est ravi, jusqu’à ce que le médecin leur annonce une autre chose…

Au fur et à mesure de la consultation, le médecin découvre un troisième bébé. Le couple, quelque peu choqué, prend le temps de digérer cette information supplémentaire. Mais c’est finalement au second rendez-vous médical que l’impensable se produit ! En effet, le médecin découvre qu’au total il y a cinq embryons.

Alexandra est donc la première femme de République Tchèque à être enceinte de quintuplés, à seulement 23 ans. Son compagnon et elle sont très heureux de cette future grande famille mais ils appréhendent la venue des bébés.

C’est finalement, au printemps 2013, que Alexandra accouche par voie césarienne des cinq bébés.  Afin d’éviter la moindre complication, elle est entourée d’une quarantaine de médecins et le directeur de la maternité a même fait le déplacement pour assister à cet incroyable accouchement. Antonin, le papa, a dû jouer la course contre la montre pour arriver à temps et s’est mis à pleurer dans le train de peur de rater l’accouchement de ces enfants.

Contrairement aux grossesses multiples, habituellement dues au traitement in vitro, cette grossesse est complétement naturelle.

Aujourd’hui, Alexandra et Antonin élèvent leur fils aîné et les quintuplés dont quatre garçons, Alex, Deniel, Michael, Martin et une fille, Terezka. Ils sont très heureux de leur famille nombreuse !

Cependant, les grossesses multiples, qu’elles soient naturelles ou par fécondation in vitro, engendrent des risques et certaines précautions sont donc vitales. Découvrez-les !

Les risques d’une grossesse multiple

Lorsque l’on annonce la venue de plusieurs bébés, au-delà de l’aspect financier et de l’organisation à revoir pour les futurs parents, des précautions sont à prendre afin de préserver la santé de la maman et des bébés. Car une grossesse multiple engendre des risques :

Pour la maman

Le risque d’hémorragies pendant la grossesse augmente considérablement, et une césarienne peut être nécessaire lors de l’accouchement. C’est pourquoi un suivi médical minutieux est obligatoire afin de contrôler la croissance des fœtus et leur position en vu de la grossesse. Dès le 5ème mois, un alitement s’impose de même qu’un arrêt de travail conséquent.

Pour les bébés

Plus il y a de fœtus, plus le risque de malformation augmente, tout comme le taux de prématurité. Cela entraîne une obligation à mettre les nouveau-nés aux soins intensifs dès la naissance pendant quelques semaines. De plus, lorsque des jumeaux se partagent le même placenta, l’un des risques majeurs est le syndrome transfuseur-transfusé. Il s’agit d’un déséquilibre d’échanges sanguins entre les jumeaux engendrant une importante probabilité de mortalité in utero pour le jumeau qui présente une diminution de sa pression sanguine.

Par conséquent, la future maman doit être impérativement suivie et mise au repos obligatoire afin de retarder au maximum la naissance.