Après avoir tué un policier, un criminel se présente devant le juge. Son visage choque tous les gens présents.

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici


Esteban Carpio est un ancien coiffeur qui vit à Providence, aux États-Unis.

Mais au cours des dernières années, la vie d’Esteban a pris une tournure plutôt troublante, car l’homme a été impliqué dans des histoires de trafic de drogues et de prostituées.

Toutefois, si Carpio a été arrêté, c’est pour une grave accusation d’avoir poignardé une vieille dame.

Après son arrestation, Carpio était en salle d’interrogatoire lorsqu’il a demandé aux deux agents qui l’interrogeaient s’il pouvait avoir un verre d’eau.

L’un des deux policiers est donc allé lui chercher quelque chose à boire, or il a fait une erreur qu’il regretterait rapidement.

Comme Carpio n’était pas menotté, le criminel a profité de l’absence du policier pour s’en prendre à son collège, l’agent James L. Allen.
Carpio a donc volé l’arme de service d’Allen pour ensuite le fusiller à deux reprises.

Puis, Carpio a pris la fuite en se jetant par la fenêtre qui était au troisième étage.

Le criminel s’en est sorti miraculeusement, mais 45 minutes plus tard, la police remettait le grappin sur lui.

Quand Caprio s’est présenté en cour, les gens présents ont été plutôt troublés en voyant son visage.

En effet, l’homme devait porter un masque au visage, car on craignait qu’il attaque les gens en les mordant!

De plus, son visage présentait des marques de violence et certaines personnes croyaient que Carpio avait été victime de brutalité policière.

Or, les policiers ont expliqué que ses blessures avaient été causées par sa chute de trois étages et sinon, un des policiers qui avaient procédé à la deuxième arrestation de Carpio a avoué avoir dû frapper le criminel au visage trois fois afin de le neutraliser.

Pour sa part, Carpio a tenté de plaider pour problèmes mentaux, mais il a été déclaré coupable et il devra passer le restant de ses jours derrière les barreaux pour le meurtre d’un policier.