Quelles différences entre l’hypo et l’hyperthyroïdie et quels sont les traitements les plus adaptés ?

Le chignon bun pour les nulles avec cet outil de coiffeur magique! Commander ici

La thyroïde est une petite glande en forme de papillon située dans la base du cou et qui joue un rôle important pour réguler de nombreuses fonctions : humeur, poids, sexualité, etc. Lorsqu’elle se dérègle, elle provoque de nombreux symptômes. Voici comment identifier certains problèmes de thyroïde, différencier les signes d’une hyperthyroïdie et d’une hypothyroïdie, et trouver les traitements les plus appropriés en fonction de votre cas.

Quel est le rôle de la thyroïde ?

La thyroïde libère des hormones qui régulent le métabolisme ainsi que certaines fonctions corporelles. Lorsqu’elle ne fonctionne pas correctement, elle peut déclencher une série de symptômes qui peuvent parfois être mal diagnostiqués. Selon les statistiques, 1 personne sur 20 est touchée par un dysfonctionnement de la thyroïde (les femmes sont plus exposées que les hommes).

Quelle est la différence entre l’hyperthyroïdie et l’hypothyroïdie ?

La seule différence entre ces deux syndromes est la quantité d’hormones produites par la glande thyroïde. L’hypothyroïdie signifie une activité réduite de la glande thyroïde qui entraîne une diminution de la production des hormones thyroïdiennes. Ce trouble ralentit le métabolisme de l’organisme. À l’inverse, l’hyperthyroïdie est une activité accrue de la glande thyroïde qui entraîne une augmentation du niveau des hormones thyroïdiennes qui circulent dans le sang. L’hyperthyroïdie accélère le métabolisme de l’organisme.

quelles-differences-entre-lhypo-de-lhyperthyroidie-et-quels-sont-les-traitements-les-plus-adaptes

Comment savoir lequel est votre syndrome ? Hyperthyroïdie ou hypothyroïdie ?

Les signes et les symptômes de ces deux troubles de santé sont liés à l’excès ou à l’insuffisance de production d’hormones thyroïdiennes, tout simplement.

L’hypothyroïdie se caractérise par les signes suivants : un manque de concentration, une envie constante de dormir, une prise de poids, une peau sèche, une perte de poids, des cheveux qui deviennent secs, des douleurs musculaires et/ou des crampes, un phénomène de rétention d’eau, une forte sensibilité au froid.

L’hyperthyroïdie se caractérise par les signes suivants : une perte de poids inexpliquée, une augmentation du rythme cardiaque, une intolérance à la chaleur, insomnie, irritabilité, nervosité, anxiété, diarrhées, etc.

Le goitre est la conséquence d’une inflammation de la thyroïde

Le goitre est un gonflement de la glande thyroïde, qui se manifeste par une bosse plus ou moins grosse dans la gorge. Il s’agit d’un symptôme fréquent de dysfonctionnement de la thyroïde. La carence en iode est l’une des principales causes d’apparition du goitre.

Quels sont les facteurs qui déclenchent les troubles de la thyroïde ?

Les troubles de la thyroïde sont le plus souvent liés aux éléments suivants :
• Une carence en iode
• Une accumulation de métaux dans l’organisme
• Un stress chronique
• Une accumulation de toxines

Les autres facteurs de dérèglement thyroïdien sont liés à des maladies auto-immunes. Parmi les maladies qui augmentent la production de la bile : la maladie de Basedow, la thyroïdite subaiguë ou l’adénome thyroïdien toxique qui provoque l’hyperthyroïdie.

D’autres facteurs de santé contribuent à réduire la production d’hormones thyroïdiennes comme la thyroïdite de Hashimoto, la suppression de la thyroïde, ou une exposition excessive à l’iodure de lithium, peuvent déclencher l’hypothyroïdie.

Quels sont les moyens pour prévenir un dérèglement de la thyroïde ?

Pour avoir une thyroïde saine et en bonne santé, un bon métabolisme allié à un mode de vie sain sont des conditions essentielles.

Si une maladie de la thyroïde a déjà été diagnostiquée, vous devez opérer quelques changements à votre mode de vie pour essayer de réguler le fonctionnement de la glande afin de mieux vivre ses symptômes.

Voici quelques conseils pour vous aider :

Déterminer et traiter les causes sous-jacentes

Il est important de savoir reconnaître et de traiter les causes sous-jacentes des troubles de la thyroïde : allergies alimentaires, produits laitiers, etc.

Améliorer votre alimentation

Un régime alimentaire équilibré et sain peut vous aider à optimiser le fonctionnement de votre thyroïde : aliments riches en iode, en zinc, en acides gras oméga-3, en sélénium, etc. Essayez d’éliminer les farines raffinées, les sucres, ainsi que les aliments transformés.

Réduire le stress

Pour réduire votre anxiété, adoptez un programme de gestion du stress complet qui va minimiser les symptômes : yoga, méditation quotidienne, méthodes de respiration, balades, contact avec la nature.

Bouger !

Une activité physique régulière permet de stimuler et d’améliorer la fonction de la thyroïde.

Quelques compléments pour améliorer la thyroïde

Certains suppléments peuvent vous aider à stimuler la thyroïde, tout comme certains aliments riches en nutriments essentiels permettent d’améliorer son fonctionnement. Favorisez la consommation de produits riches en zinc et en sélénium comme les huitres, les crevettes, le foie de veau, les lentilles, le pain complet et le jaune d’œuf. Vous pouvez consulter un naturopathe ou un médecin homéopathe pour connaître ceux qui sont les mieux adaptés à votre situation.

Soigner la thyroïde par la chaleur

Pour éliminer les toxines qui inhibent le fonctionnement de la thyroïde, la chaleur peut aider. Privilégiez les saunas, hammams…

Les hormones thyroïdiennes

Pour aider votre thyroïde (cas d’hypothyroïdie), la prise d’hormones de substitution va venir compléter les hormones thyroïdiennes (la T4) ou les remplacer lorsque la glande cesse d’en produire. Il s’agit d’une thérapie de « remplacement », demandez conseil à votre médecin traitant pour savoir quel traitement/dosage est le mieux adapté à votre cas.